La révolution soviétique à l’ADAM !

 

Lorsque l’on parle de la révolution de 1917 – pour certains, il s’agit d’un coup d’Etat -, c’est pour mettre en exergue la violence de cette guerre civile qui fit de 7 à 14 millions de morts. Et pourtant, ce bouillonnement produisit aussi durant la période 1920-1930 un courant artistique baptisé constructivisme.

Son objectif était de changer le rôle de l’artiste afin de faire de lui un créateur d’un nouveau monde matérialiste. Ce courant, en raison de la guerre civile et des difficultés matérielles de la population, n’a pas eu la chance de déboucher sur la création de mobilier, d’équipements divers ou de vêtements. Cette tentative de révolution esthétique ne se résuma alors qu’à des esquisses ayant comme support le papier pour les affiches ou pour des livres.

Il n’en reste pas moins que les artistes constructivistes ont laissé une empreinte de cette époque. Une époque difficile où la mainmise de Staline finit par effacer ce courant novateur.

Celui-ci est remis en perspective grâce à l’exposition qui se déroule à l’ADAM. Il est le fruit d’une collaboration entre ce musée favorisant le design et celui de Moscou.

« The PapeЯ Яevolution, soviet graphic design & constructivism (1920-1930’s) ». Jusqu’au 8 octobre au musée ADAM entre l’Atomium et Brussels Expo au plateau du Heysel. Entrée 10 euros qui vous permettra de visiter cette exposition mais aussi l’exposition permanente et deux autres ponctuelles. Ouvert tous les jours de 10h00 à 18h00, sauf les mardis. Renseignements : www.adamuseum.be

Bernard Rosenbaum

Votre avis nous intéresse!

Avis