La Région investira à Anderlecht, Molenbeek et Schaerbeek

 

Depuis 1993, la Région de Bruxelles-Capitale dispose d’un outil performant de revitalisation urbaine : les contrats de quartiers, devenus durables depuis 2010. Chaque année, la Région – à l’initiative de son Ministre-Président Rudi Vervoort – lance un nouvel appel à candidature auprès des communes bruxelloises afin de définir les nouveaux périmètres. Pour 2018, le Gouvernement a porté son choix sur les périmètres « Peterbos » à Anderlecht, « Parc Ouest » à Molenbeek-Saint-Jean et « Stephenson » à Schaerbeek.

Le nouvel appel à candidature concernant la 9e série des CQD a, à nouveau, connu un très beau succès avec 7 candidatures introduites par les communes d’Anderlecht, Bruxelles, Etterbeek, Koekelberg, Molenbeek, Schaerbeek et Uccle. Tout comme pour la 8e série – dont les programmes définitifs seront déposés au Gouvernement en mars prochain – le nombre de postulants et la qualité des dossiers introduits pour cette 9e série démontrent l’importance de cet outil régional pour le développement urbain et l’amélioration des conditions de vie des habitants de la ZRU (zone de revitalisation urbaine).

Les lauréats de la 9e série des « Contrats de Quartiers Durables 2018-2023/2025 » sont respectivement :

 

o   Anderlecht « Peterbos » : le périmètre proposé est le parc du Peterbos qui se singularise, avec ses 18 barres de logements sociaux, par une structure urbaine de quartier typique de l’urbanisation des grands ensembles des années 60’-70’. « Nous sommes particulièrement enthousiastes du choix de ce périmètre » a souligné le Ministre-Président Rudi Vervoort, en charge du Développement territorial. « Il nous permet, pour la toute première fois depuis la création des contrats de quartiers, de travailler sur un périmètre aussi singulier qu’emblématique qui correspond à une problématique rencontrée dans divers endroits de même typologie à Bruxelles. Les orientations et le choix des projets définitifs s’en trouveront a fortiori renouvelés ». Ce périmètre n’a jamais fait l’objet d’un Contrat de Quartier. Les opérations et actions concrètes seront innovantes et permettront d’apporter des éléments de solution pour la problématique des espaces publics au pied des tours de logements sociaux en général et en termes d’équipement d’intérêt collectif mixte (sport, jeunesse, 3e âge, culture, …) en particulier, mais aussi de renforcer la cohésion sociale dans cet espace densément peuplé. « Ce sera aussi, sur le plan symbolique, un signal fort montrant la volonté des pouvoirs publics de réinvestir dans ces grands ensembles » confirme le Ministre-Président.

o   Molenbeek-Saint-Jean « Parc de l’Ouest » : Molenbeek a proposé un périmètre autour de la Gare de l’Ouest. Si cette zone a déjà bénéficié précédemment de programmes de contrats de quartiers, le quartier reste en besoin de revitalisation urbaine, comme le témoignent la plupart des indicateurs de cette candidature. « Le travail sur la coupure topographique de la Gare de l’Ouest qui n’était pas éligible auparavant dans les contrats de quartiers est un atout pour ce périmètre » insiste Rudi Vervoort. « C’est une belle opportunité pour cette zone longeant le chemin de fer de la ligne L28 de travailler en parallèle sur différents leviers régionaux » souligne le Ministre-Président. Ce périmètre encore destructuré malgré les politiques successives de rénovation, bénéficie en parallèle d’un travail conséquent sur la ZIR Gare de l’Ouest retenue comme 1 des 10 pôles de développement territorial prioritaires de la législature en cours, mais aussi d’un programme de 22 millions d’euros dans le cadre du « contrat de rénovation urbaine Gare de l’Ouest » dont le Gouvernement approuvera le contenu définitif d’ici la fin de cette année. Ce nouveau contrat de quartier durable permettra de travailler tant sur les ruptures physiques que sur les ruptures sociales du quartier.

o   Schaerbeek « Stephenson » : le périmètre proposé s’étend de part et d’autre de la place Stephenson limité par les voies de chemin de fer, la place Liedts, la place Pavillon et la Cage aux Ours. Traité il y 20 ans par le CQ Pavillon (1997-2001) puis partiellement par le CQD Reine-Progrès, ce périmètre enclavé nécessite une nouvelle attention. « Cet ancien quartier industriel, avec ses besoins en espaces verts d’importance, le travail potentiel sur les grandes parcelles et la connexion avec le site d’infrabel ont convaincu les membres de mon Gouvernement. Les indicateurs démontrent une population en difficulté, avec l’arrivée de plusieurs gros projets immobiliers au sein et autour du périmètre – dont plusieurs écoles et des nouveaux logements Citydev – cela le rendra particulièrement intéressant » conclut le Ministre-Président Rudi Vervoort.

 

Les communes d’Anderlecht, de Molenbeek-Saint-Jean et de Schaerbeek ont maintenant près d’une année pour élaborer et développer leur programme opérationnel en vue de le soumettre à approbation auprès du Gouvernement de la Région de Bruxelles Capitale pour le 30 novembre 2018 au plus tard. Ensuite elles disposeront de 50 mois pour accomplir leur programme et de 30 mois complémentaires pour terminer les chantiers. La Région financera les projets à hauteur de 42,375 millions d’euros répartis proportionnellement entre les 3 périmètres sélectionnés.

Votre avis nous intéresse!

Avis