La ministre de la Santé s’attaque aux acquis sociaux dans le secteur hospitalier !



SOCIAL

Selon le Syndicat des Employés et Cadres (SETCA), la ministre de la Santé s’attaque aux acquis sociaux dans le secteur hospitalier !
La Ministre Maggie De Block a annoncé 900 millions d’économies dans les soins de santé. Ce sera 92 millions pour le secteur des hôpitaux en 2017.
Outre les mesures de rationalisation diverses (dont certaines portent sur la réduction des frais de personnel et donc sur l’emploi), la ministre remet en cause les Accords sociaux conclus depuis 2000 avec les gouvernements précédents.
Plus précisément, elle demande la suppression totale ou partielle des mesures de fin de carrière. Une convention collective de travail encadre les dispositions relatives à la diminution progressive par palier du temps de travail à partir de 45 ans pour le personnel soignant et à partir de 50 ans pour les autres.
Concrètement:
– Pour le personnel soignant, paramédical et assimilé, l’accès à la mesure passe de 45 ans à 50 ans.
– Pour les autres catégories de personnel, la mesure est purement et simplement supprimée.
– Seuls les droits acquis seraient préservés.
Chacun sait combien les travailleurs des soins de santé sont attachés à cet allègement progressif de fin de carrière. Cet avantage social permet à la fois de donner de l’attractivité au secteur, de maintenir les travailleurs en fonction plus longtemps et de créer de l’embauche compensatoire.
Une telle remise en cause des accords sociaux est du jamais vu. Une véritable déclaration de guerre de la part de la ministre !
Et le Syndicat des Employés, Techniciens et Cadres de conclure : Voilà qui devrait motiver les travailleurs des hôpitaux à participer à la manifestation des secteurs du Non Marchand ce jeudi 24 novembre à Bruxelles.

Votre avis nous intéresse!

Avis




Laisser un commentaire pour cet article