La durée du temps de travail en perspective à La Fonderie

 

Depuis toujours, en tout cas depuis l’industrialisation de nombreux pays, la durée du temps de travail a fait l’objet de débats nombreux et virulents. Si les journées de travail étaient au moins de 10 à 12h au 19e siècle, la révolte ouvrière et l’apparition des syndicats ont tempéré l’exploitation capitaliste – tout au moins dans les pays européens développés – cette exploitation éhontée de la main d’oeuvre, souvent des enfants et des femmes, existant toujours de par le monde.

Même dans notre pays, des voix se font entendre. Notons l’excellent livre publié récemment par Delphine Houba et Michel Cermak « Partageons le temps de travail » aux Editions Couleurs Livres( notre photo) qui aborde des expériences déjà en cours d’élaboration, les organisations syndicales FGTB et CSC qui mettent en avant des propositions en la matière et, maintenant, le Parti socialiste mettant dans son programme la semaine de 4 jours de travail pour donner tout à la fois du temps libre et, aussi, pour lutter contre la robotisation destructrice d’emplois.

C’est dans cet ordre d’idées qu’il faut visiter l’exposition mise sur pied par La Fonderie et par Présence et Action culturelle (PAC) : « L’exposition retrace l’histoire du temps de travail et la met en perspective avec les enjeux actuels et futurs. En près de 150 ans, nous travaillons en moyenne deux fois moins. Mais la réduction collective du temps de travail, moteur de l’émancipation des travailleurs et du progrès social et économique, connaît un ralentissement et même une tendance inverse. Nos temps de travail se diversifient de plus en plus, sans améliorer pour autant nos conditions de travail : flexibilités non choisies, rythmes accélérés, porosité entre la vie professionnelle et la vie privée, nouvelles maladies professionnelles, partage inégal du travail… », constatent les organisateurs de l’exposition.

Une visite qui doit permettre en cette matière de mesurer le chemin parcouru et d’alimenter un débat qui conditionnera l’avenir du monde du travail.

Exposition « Le temps de travail, mesures et démesures » à La Fonderie, 27 rue Ransfort à 1080 Molenbeek, jusqu’au 25 mars. Renseignements : tél. 02.410.99.50, www.lafonderie.be et www.pac-g.be

Bernard Rosenbaum

Votre avis nous intéresse!

Avis