La Douane belge ferme 262 noms de domaine de sites qui vendaient de la contrefaçon.

La Douane belge ferme 262 noms de domaine de sites qui vendaient de la contrefaçon.
La Douane belge a participé à l’opération internationale In our Sites qui en est à sa huitième édition. A cette occasion, la Douane a fermé 262 noms de domaines en .be et .eu qui vendaient des produits de contrefaçon.
L’opération, au niveau international a permis de fermer 20.520 sites.
En matière de contrefaçon, les tendances actuelles sont les suivantes :
 De plus en plus de ventes en ligne se font sur des smartphones.
 Les plateformes de vente en ligne chinoises font de plus en plus d’efforts pour supprimer la contrefaçon de leurs sites.
 La contrefaçon est également vendue via les médias sociaux où les vendeurs de contrefaçon ont un contact direct et informel avec le consommateur. Les médias sociaux sont donc devenus des plateformes de commerces et donc de contrefaçon aussi.
Comment être sûr d’acheter sur un site internet fiable?
 Les criminels font aujourd’hui des copies presque identiques des webshop officiels de certaines marques.
 La Douane belge est très active afin de fermer les sites en .be et .eu qui proposent de la contrefaçon. Cela représente une réussite car les services de contrôles de la douane n’interceptent presque plus de contrefaçons achetées sur des sites en .be et .eu.
 Les sites en .be et .eu sont devenus, grâce à cela, fiables. Le but est de faire des .be et .eu une zone d’achat sûre.
 Les sites, afin d’être reconnaissables, se font authentifier. Sur les pages du webshop, doit se trouver un logo de certification. Il est important de cliquer sur ce logo pour être certain que celui-ci est valide.
Le Ministre des Finances Johan Van Overtveldt précise que: “Cette opération, qui connait un grand succès, démontre que la Douane joue un rôle très important dans la lutte contre la contrefaçon et ainsi dans la protection du consommateur.”

Votre avis nous intéresse!

Avis