La Chine, à Dinant, jusqu’au 2 Avril

 

(c) « La Province »

Jusqu’au 2 avril, la Chine s’invite à Dinant, à l’occasion de l’ « Année du Tourisme Union Européenne-Chine », la « Mission Chinoise Europe », l’ « European Travel Commission » et la « Mission Européenne » ayant mis sur pied une célébration commune de la « Fête des Lanternes », cette fête traditionnelle chinoise étant célébrée au 15ème jour du 1er mois lunaire, lors de la première pleine lune de l’année, cet événement mettant fin aux célébrations du Nouvel An chinois, commencées le 1er jour du 1er mois lunaire.

Présence de Richard Fournaux à l’Hôtel de Ville de Bruxelles (c) « Xinhua News Agency »

Déjà présent à Bruxelles, alors que les lanternes chinoises étaient présentées sur la Grand’ Place et devant la Gare Centrale, avant d’être acheminées dans la Ville d’Adolphe SaxRichard Fournaux, le dynamique Bourgmestre de Dinant, se réjouit de ce réel cadeau de l’Ambassade Chine auprès du Royaume de Belgique.

L’Ambassadeur de Chine et Richard Fournaux devant un Symbôle de la Ville d’Adolphe Sax

Bien évidemment, profitant des rives de la Meuse et de la toute nouvelle Croisette, les lanternes chinoises s’offrent une toute autre scénographie à Dinant, qui espère, bien sûr, attirer nombre de Belges, venant des quatre coins du pays, et des nombreux Chinois résidant dans nos trois Régions

(c) « La Province »

L’espoir, pour cet été, étant d’accueillir des touristes chinois, venant directement de l’ « Empire du Milieu », un voyagiste chinois organisant déjà de courts séjours dans notre bonne « Ville des Copères »…

« Têtes Joyeuses », présentes à l’Hôtel de Ville

En attendant, ne manquons pas de découvrir ces éclairages particulièrement exotiques, sans oublier de visiter une exposition, « Happy Heads » (« Têtes Joyeuses ») organisée dans le Hall d’Honneur de l’Hôtel de Ville, encore accessible ce week-end pascal et ce lundi de Pâques, de 14h à 18h.

« Nuit de Chine, Nuit câline »

Réalisés par les artistes « Benoît + Bo », ces créations font références à la tradition ancestrale du papier et du masque chinois, ces oeuvres contemporaines constituant un écho aux masques lumineux géants présentés sur les Places Astrid et St.-Nicolas, devant la Gare et sur l’Avenue Cadoux, sans oublier, bien sûr, leur présence sur la Croisette.

Devant la Collégiale (c) « Vivre Ici »
… De Nuit, comme de Jour ! …

Originalité régionale, l’exposition propose, en outre, des photographies de 15 personnalités dinantaises et/ou wallonnes qui ont accepté de poser en arborant un … masque chinois.

(c) « La Province »

Assurément, une ambiance chinoise dinantaise à découvrir en ces jours des Fêtes pascales et printanières.

Yves Calbert.

 

 

 

 

Laisser un commentaire