La Bulgarie est l’invitée d’honneur de « Balkan Trafik! »

 

Le festival célébrant les cultures du Sud-Est de l’Europe et leur rencontre avec Bruxelles, au cœur de l’Europe fête sa 12e édition. À l’affiche : en ouverture Candan Erçetin ; un chapitre « arts urbains » exceptionnel ; le meilleur du klezmer et du dub ; les brass bands les plus puissants ; les maîtres de la tradition. Enfin, la programmation réserve une place d’honneur à la Bulgarie.  

Balkan Trafik !, ne cesse de se renouveler au rythme de l’évolution fulgurante des Balkans. Plus de 400 artistes en provenance de tous les pays d’Europe du Sud-Est et couvrant tous les styles seront présents sur les 5 scènes. Cette année, la Bulgarie sera l’invitée d’honneur avec une centaine d’artistes de Sofia et de Plovdiv, la deuxième ville du pays, dont l’Académie est renommée à travers le monde et qui sera Capitale européenne de la culture en 2019.

Tout ce programme sera servi avec la marque de fabrique de Balkan Trafik ! : une atmosphère unique, des bœufs entre artistes et une ambiance dépaysante. À commencer par le concert d’ouverture, le jeudi 19 avril, avec la chanteuse turque d’origine albanaise Candan Erçetin. Le vendredi 20, Balkan Trafik ! fera la part belle à la nouvelle génération d’artistes qui investit le monde culturel et social. Au programme : le « Urban Chapter » avec le meilleur des sonorités urbaines de Bosnie-Herzegovine (Frenkie), de Serbie (Marčelo), de Bulgarie (le beatboxing de SkilleR), de Roumanie (le slam dévastateur de Benji Horvath) ou encore du Kosovo (BimBimma). Ils rencontreront notre énergique scène belge avec Hexaler, Youssef Swat et Convok, parmi d’autres têtes d’affiche comme DJ Odilon. Un plateau unique de beatbox, de slam, de hip-hop, de danses urbaines…

Il y aura aussi le dub de Dubioza Kolektiv, célèbre groupe bosnien aux textes engagés, ou encore le brass-band de Džambo Aguševi Orchestra, jonglant entre tradition et modernité. Et Mitsoura, la chanteuse Rom de Hongrie au timbre unique, présentera sa nouvelle création en exclusivité… Le samedi 21, place à la diversité des styles, avec un patchwork de sonorités comme seul Balkan Trafik ! en propose. Du klezmer avec l’incomparable Amsterdam Klezmer Band, accompagné de l’ensemble hongrois de tambouritsa Söndörgő ; la plus fameuse des fanfares roumaines Ciocărlia, les légendes vivantes comme Savína Yannátou – le patrimoine vivant de l’isopolyphonie albanaise issue de l’Albanian National Ensemble of Folk Songs and Dances et des polyphonies bulgare et serbe. Et le dimanche 22, la Grand-Place sera le décor d’un horo géant, une danse traditionnelle des Balkans et du Proche-Orient. Ouvert à tous, l’événement célébrera la diversité bruxelloise.

Outre ces temps forts, Balkan Trafik ! propose  des dizaines d’autres concerts, des installations, plusieurs expositions, ainsi que des conférences, mais aussi des animations tout au long du festival avec par exemple le groupe Kukeri de Rakovski (Bulgarie).

« Balkan Trafik », du 19 au 22 avril, au Palais des Beaux-Arts, 23 rue Ravenstein à 1000 Bruxelles. Renseignements : www.bozar.be

 

Laisser un commentaire