La Belgique passe à la vitesse supérieure dans la lutte contre les ransomware

La Belgique passe à la vitesse supérieure dans la lutte contre les ransomware

BRUXELLES, 27/04/2017. – Le Centre pour la Cybersécurité Belgique (CCB) et la Federal Computer Crime Unit (FCCU) de la Police Fédérale ont présenté ce mercredi 26 avril leur plan d’attaque contre les ransomware. Le ransomware est un virus informatique qui s’introduit dans votre ordinateur ou votre smartphone, chiffre vos fichiers et ne les libère qu’après paiement d’une rançon.

« Nous constatons que le nombre d’attaques de type ransomware augmente chaque année », confie Walter Coenraets, directeur de la FCCU. « De plus en plus de Belges en sont victimes ». Selon une étude de Kaspersky Lab, dans la période 2015-2016, à l’échelle planétaire, cinq fois plus d’utilisateurs ont été contaminés par les ransomware que l’année dernière à la même période. En Belgique, ce nombre a même été multiplié par vingt-deux, passant de 275 en 2014-2015 à 6 261 contaminations l’année d’après. Afin de mettre un terme à cette pandémie en perpétuelle croissance, la cyber emergency team fédérale (l’équipe d’intervention d’urgence en sécurité informatique – CERT.be), qui relève de la gestion du CCB, et la FCCU vont nouer un partenariat autour du projet : « No More Ransom ».

Le projet a été créé par Europol et la police néerlandaise en collaboration avec Kaspersky Lab et Intel Security dans le but de lutter contre les ransomware dans le monde entier. Le site Internet qui lui est dédié, www.nomoreransom.org, propose aux victimes de ce virus des clefs de décryptage connues pour libérer leurs fichiers sans devoir payer de rançon. En outre, vous pouvez vous rendre sur le site pour obtenir des conseils au niveau de la prévention.

Par ailleurs, le Centre pour la Cybersécurité (CCB) a publié un document qui renseigne sur la façon de se prémunir au mieux contre les ransomware. Le document dresse une liste des mesures à prendre afin d’éviter d’être contaminé par ce type de virus. Il procure également des conseils sur les démarches à entreprendre en cas de contamination d’un ordinateur fixe ou portable par un ransomware. « La règle d’or est la suivante : assurez-vous de disposer d’une protection adéquate et effectuez régulièrement des back-ups », confie Miguel De Bruycker, directeur du CCB, en guise de conclusion. Vous pouvez consulter ce document sur le site www.ccb.belgium.be.

Votre avis nous intéresse!

Avis