« #John #Doe In the #Metacity » aux Halles Saint-Géry

« John Doe In the Metacity » aux Halles Saint-Géry
« C’est quand le vieux monde est en train de mourir, et que le nouveau monde tarde à naître. Dans ce clair-obscur que naissent les monstres. » Antonio Gramsci.
Alors que certaines idoles de la Silicon Valley rêvent de micros nations offshore libertariennes, que des transhumanistes pensent que le premier homme qui vivra 1000 ans est déjà né et qu’en Europe et ailleurs on revoit des citadelles s’ériger et des frontières se redresser, Bruxelles a vocation à devenir emblématique d’une nouvelle Utopie, celle d’une MétaCity où la définition et la valorisation des identités ne se fait que par la teneur des prises d’audace et où la question d’où l’on vient importe peu.
Inaugurant le cycle « John Doe » – Laboratoire d’ethnologie bruxelloise – l’exposition « John Doe in the Metacity » entend sonder la question du « territoire spatial de nos vies » en conviant une dizaine d’artistes contemporains à présenter leurs propositions sur le thème de l’utopie et de la dystopie architecturale et par la présentation d’une maquette qui réunit quelque 100 projets d’architecture.
Cette exposition invite à décortiquer ces prétentions et ambitions. Elle se déploie sur des enjeux corolaires avec l’intervention d’une dizaine d’artistes contemporains basés en région bruxelloise sous des formats d’œuvres très divers bien que complémentaires, allant du simple constat au manifeste : Honoré d’Ώ, Larbitssisters, Erwan Mahéo, Nicolas Bourthoumieux, Xavier Chassaing (AntiVJ), Baukunst, Erki de Vries & Pieter Huybrechts, Nazanin Fakoor, Catherine Jourdan. Notons aussi qu’une intervention de Tobias Putrih dont la motivation trouve son origine dans le mouvement des New Games développé par Stuart Brand dans les années 60. « John Doe in the Metacity » se conçoit comme un laboratoire critique, performant et résolument utopique, par-delà … le clair-obscur. (Photos© Bernard Rosenbaum)
Aux Halles Saint-Géry – Agora bruxelloise 1, Place Saint-Géry à 1000 Bruxelles, jusqu’au 21mai. Renseignements : http://hallessaintgery.be

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article