Johan Van Mullem au Musée d’Ixelles

Pour cette exposition, Johan Van Mullem propose un ensemble de portraits qui constitue une des thématiques essentielles de son travail. La présentation est envisagée de manière expérimentale, à l’aide d’un dispositif particulier et avec la volonté d’échapper à tout aspect rétrospectif ou classique. La confrontation avec les peintures est de l’ordre de l’expérience.
Johan Van Mullem touche à l’essence même du portrait en peinture. Il ne peint jamais la surface d’un visage mais convoque son intériorité. Il pose avec acuité la question de l’incarnation en donnant une existence matérielle et sensible à une dimension abstraite. Les personnages ne représentent personne en particulier, mais naissent de la matière elle-même et acquièrent un statut archétypal, universel.
Dans la première partie de la salle sont accrochées trois peintures de grand format, dont l’une fait partie de la collection du musée. Le spectateur est ensuite invité à se diriger vers le fond de la salle où 84 peintures de plus petit format sont présentées horizontalement, en lévitation sur le sol. Les peintures occupent l’espace et empêchent toute circulation. L’artiste provoque ainsi une mise à distance forcée du spectateur par rapport aux œuvres. Par ce procédé, il brouille volontairement la visibilité d’une partie d’entre elles. En mettant à mal son confort de lecture, l’artiste invite le spectateur à devenir acteur par le jeu du regard qui voyage dans l’ensemble, établit des relations et doit tenter de composer lui-même une image mentale des œuvres auxquelles il n’a pas accès.
Ces peintures sont un développement à partir de leur propre matérialité. La figure se construit véritablement par la matière, par les inflexions d’un pinceau qui cherche sa voie en permanence. Le visage semble se construire de manière autonome, par addition et par soustraction, jusqu’à être habité. La jouissance de la matière est toujours évidente et on partage avec l’artiste la pulsion du geste et la magie de l’apparition.
Musée d’Ixelles, 71 rue Jean Van Volsem à 1050 Ixelles, jusqu’au 22 janvier.
Renseignements : tél. 02.515.64.21/22 et www.museedixelles.irisnet.be
Gratuits : parking Tulipe et navette jusqu’au Musée. Parking Flagey accessible (payant).

Votre avis nous intéresse!

Avis