Intention de fermeture d’Océade

Intention de fermeture d’Océade

À l’occasion d’une Réunion Extraordinaire du Personnel réuni ce jeudi matin, la direction d’Océade a informé le personnel de son intention de fermer le parc aquatique bruxellois. Cette annonce met en route la procédure de concertation et de consultation communément appelée « Loi Renault ».

La direction d’Océade remercie le personnel pour son professionnalisme et l’exemplarité de son attitude en dépit du flou qui entoure son avenir depuis les premières évocations du projet Neo voici une dizaine d’années, déjà.

Elle tient aussi à exprimer ses regrets, son amertume et son incompréhension:
• Océade est une activité qui fonctionne et qui emploie du personnel (20 contrats à durée indéterminée et 47 contrats à durée déterminée)
• En 2015, Océade a rapporté à la Ville de Bruxelles 300.000€ en loyer et taxes
• Premier parc aquatique de Belgique, Océade a accueilli en 2015 quelque 250.000 visiteurs: environ 100.000 Bruxellois, 100.000 Belges non-Bruxellois et 50.000 visiteurs étrangers
• Chaque année, 5.000 écoliers viennent apprendre à nager à Océade
• En 2016, Océade aura été la première attraction de Bruxelles en termes de chiffre d’affaires
• Le démantèlement du parc est exigé dans le cadre d’un projet qui n’a pas encore le moindre permis ni la moindre date.
Depuis la première présentation du projet Neo visant à modifier le plateau du Heysel, la direction d’Océade n’a cessé de mettre en évidence le succès du parc tout en se montrant ouverte à des transformations et même à des investissements supplémentaires au cas où il pourrait être intégré dans ledit projet Neo.

Aujourd’hui, pourtant, la mise en place de ce dernier reste à tout le moins sujette à interrogations. Aucun Plan Régional d’Affectation du Sol (PRAS) n’a par exemple encore été approuvé.

Malgré ces incertitudes, Brussels Expo a récemment informé la direction d’Océade qu’elle avait le choix entre une fermeture définitive le 8 janvier 2017 ou le 31 janvier 2019. Dans le second cas, la date butoir indiquée devrait couvrir le délai de démantèlement des installations, celui de l’analyse et de l’évaluation d’une potentielle pollution des sols et – si celle-ci devait être avérée -, l’application du traitement approprié. Dans les faits, la seconde option correspondrait en réalité à une fermeture définitive vers la mi-novembre 2017.

Compte tenu des délais prévus quant au développement de Neo, la direction d’Océade avait proposé un engagement mutuel sur base de deux pleines années d’exploitation supplémentaire. Cette formule était positive pour chacune des parties: le personnel, le tourisme, la Ville et bien sûr les Bruxellois. A ce jour, cette proposition n’a pas – encore – été acceptée. Confrontée aux délais imposés, la direction d’Océade se voit dès lors contrainte d’indiquer l’intention de fermeture, mais reste ouverte à toute proposition raisonnable.

Quelle que soit la décision qui découlera des discussions qui vont démarrer maintenant, la direction d’Océade s’engage auprès du public à maintenir la qualité du parc jusqu’à la dernière minute du dernier jour.

À propos d’Océade
Situé juste à côté de Mini-Europe, le parc aquatique Océade est l’incontestable numéro un en Belgique en termes de toboggans. Ensemble, ces derniers totalisent pas moins de 640 m de glissade, de variété (rapide, avec des bouées de 1, 2 ou 3 places,…) et d’exclusivité (le toboggan le plus long, le plus rapide) dans notre pays. Océade propose aussi notamment une piscine à vagues, des jacuzzis et un sauna, le tout inclus dans le prix d’entrée. Le parc est d’abord destiné aux familles à la recherche de plaisir et de détente. Océade est également la troisième attraction la plus visitée de Bruxelles. www.oceade.be

Informations pratiques
Bruparck, 1020 Bruxelles (Laeken)
02 478 43 20 – info@oceade.be

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article