IDAHOT 2017

IDAHOT 2017: La Belgique souligne son engagement dans la lutte contre l’homophobie et la transphobie en tant que pays hôte de la 5ème édition du Forum Idahot
Le 17 mai est la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie (IDAHOT). Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders souligne que la lutte contre la discrimination dans son ensemble et le respect des droits humains des personnes LGBTI sont une priorité de la politique étrangère belge. La Belgique s’engage aussi fortement sur le plan bilatéral, européen et multilatéral sur cette thématique, comme récemment autour du sort des homosexuels en Tchétchénie, et peut être considérée comme précurseur en la matière. Les efforts au niveau national de la Belgique ont également été remarqués. IGLA Europe, la coupole européenne des organisations LGBTI a classé la Belgique en 2016 au deuxième rang dans le top 3 des pays engagés activement pour l’établissement de nouvelles normes concernant les personnes LGBTI.

Le ministre Reynders se réjouit que notre pays souligne encore davantage cette année son engagement en accueillant la cinquième édition du Forum Idahot, du 17 au 19 mai à Bruxelles. Ce forum est fermement engagé pour intégrer les droits humains des personnes LGBTI. Le ministre se félicite en particulier de la participation de Vitit Muntharbhorn, le premier expert indépendant des Nations Unies sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre. La Belgique a appuyé l’an dernier au sein du Conseil des droits de l’homme de l’ONU la création du mandat de cet expert indépendant, qui peut compter sur notre soutien.

La discrimination et les actes de haine et de violence fondés sur l’orientation sexuelle et le genre sont malheureusement encore trop répandus. Ainsi, les relations entre personnes du même sexe continuent d’être passibles d’une peine dans plus de 70 pays et peuvent même conduire à la peine de mort dans certains cas. Cela est inacceptable. La Belgique a déjà exprimé à plusieurs reprises sa profonde préoccupation par rapport à ces violations graves des droits de l’homme et continuera de promouvoir le respect universel des droits de l’homme de toutes les personnes, quelle que soit leur orientation sexuelle et identité de genre.

Votre avis nous intéresse!

Avis