Grosse incertitude quant à une station RER à la Cage aux ours à Schaerbeek !

Grosse incertitude quant à une station RER à la Cage aux ours à Schaerbeek !

Hier après-midi, le député-bourgmestre de Schaerbeek, Bernard Clerfayt, a posé une question au ministre-président Vervoort concernant la station RER prévue à la Cage aux Ours à Schaerbeek.
Pour rappel, Beliris et la Région avaient dévoilé mi-septembre le tracé et les stations de la nouvelle ligne de métro 3 qui reliera Albert à Bordet dans le nord de Bruxelles. Le dossier distribué aux journalistes comprenait des images et descriptions des futures stations de métro. Parmi elles, figurait une photo d’une gare multimodale métro-RER à la cage aux ours. « Une magnifique photo teintée de modernisme et d’ambition pour le quartier schaerbeekois », reconnait Bernard Clerfayt. «Une photo qui fait rêver. En lisant les propos du ministre fédéral en charge de Beliris, DidierReynders, confirmant la réalisation d’une gare RER à cet endroit, je ne pouvais que me réjouir. Mais connaissant également le dossier, je craignais que la SNCB et Infrabel ne confirment pas cette excellente nouvelle et que la belle photo ne soit pas le reflet d’une réalité ‘certaine’. J’ai donc préféré m’en assurer auprès du ministre-président ».

C’est le ministre régional de la mobilité, Pascal Smet, qui a répondu hier en commission infrastructure à la question de Bernard Clerfayt et qui a bien confirmé les craintes soulevées par le député-bourgmestre DéFi concernant la réalisation ou plutôt la non-réalisation d’une gare RER à la Cage aux ours. Le ministre a en effet confirmé que la création de cette halte, qui pourrait nécessiter la mise à 4 voies pour éviter de créer des bouchons et de ralentir la ligne 161 qui passe par-là, ne semblait en effet pas soutenue par la SNCB et Infrabel, compétents pour la réalisation de ce type de travaux. Sans leur accord, ces travaux ne se réaliseront donc pas. Il a en outre ajouté que Beliris finançait bien une étude sur la réalisation d’une gare multimodale à cet endroit mais que, la mise en œuvre de ce type de station demeurait bien incertaine. « Une réunion prochaine », continue ironiquement Bernard Clerfayt, « devrait aborder cette question et donc confirmer la ‘réelle’ réalité de cette photo ».

« Je plaide », conclut Bernard Clerfayt, « pour que le fédéral lève ces incertitudes et rapidement. Cela s’avère nécessaire et ce, peu importe le choix qui sera finalement opéré. Si l’on opte pour la solution malheureuse de ne pas réaliser de gare multimodale, alors il faudra éviter de consacrer du budget à la réalisation d’une gare surdimensionnée pour l’usage plus limité qui en sera fait. Si par contre, les porteurs du projet décident de sa réalisation, il faudra veiller à effectuer un seul chantier (pour le RER et le métro), afin de mutualiser les coûts de ces travaux et de créer le moins de nuisances possibles pour les riverains voisins de cette station. C’est le point de vue défendu par les autorités schaerbeekoises auprès des instances compétentes ».

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article