#GAIA l’#abattoir de Tielt reste fermé

Arrêt du Conseil d’Etat : l’abattoir de Tielt reste fermé aussi longtemps qu’un plan d’action adéquat n’aura pas été soumis !

Le tristement célèbre abattoir de porcs de Tielt restera provisoirement fermé. C’est ce que vient de décider le Conseil d’Etat dans un arrêt, que GAIA et Animal Rights viennent de prendre connaissance. Et ce malgré le fait que les dirigeants de l’abattoir invoquaient l’extrême urgence de faire suspendre immédiatement la décision de fermeture prise par le Ministre du Bien-être animal flamand Ben Weyts. Le Conseil d’Etat reconnaît que des infractions ont été commises dans cet abattoir, mais reporte sa décision finale au 20 avril afin de permettre à l’abattoir de développer un plan d’action adéquat comprenant des mesures qui cette fois-ci donneront suffisamment de garanties pour éviter, voire exclure les cruautés constatées récemment.
Animal Rights et GAIA n’ont pas trop confiance dans les intentions de l’abattoir, à savoir si celui-ci répondra à ses objectifs. « Nous pensons plutôt que l’abattoir mettra tout en œuvre pour jeter de la poudre aux yeux et donner l’impression que les mauvais traitements infligés appartiennent au passé », ont réagi en chœur le président de GAIA, Michel Vandenbosch, et la présidente de Animal Rights, Nadine Lucas. « Un point sur lequel nous sommes certains : l’abattoir restera fermé jusqu’à nouvel ordre ! Et c’est une très bonne chose. »
L’avocat de GAIA et d’Animal Rights, Maître Anthony Godfroid, a déclaré : « Alors que l’abattoir a fait sous-entendre que le Conseil d’Etat allait permettre une réouverture rapide de celui-ci, force est de constater que c’est loin d’être le cas. Jusqu’à présent, le Ministre Ben Weyts a refusé cinq versions de plans d’action, puisque ceux-ci ne répondaient pas aux exigences de bien-être animal. Si l’abattoir n’arrive pas à faire mieux, ses activités resteront suspendues jusqu’au 20 avril. Monsieur Weyts montre ainsi qu’il prend la protection animale au sérieux. »
Ce matin, environ 500 militants d’Animal Rights, GAIA, Animaux en Péril, Bite Back, … ont déposé des fleurs devant l’entrée de l’abattoir. La veille silencieuse avait pour but de rendre hommage dignement aux victimes des atrocités et de protester contre les intentions de l’abattoir d’élargir sa capacité d’abattage de 1,5 million à 2,5 millions de porcs. Les défenseurs des animaux considèrent cela comme une « pure folie ».

Votre avis nous intéresse!

Avis