8ème “Festival Alimenterre”, au “Caméo”, à Namur, ce Mercredi 18

Si ce dernier dimanche 15 octobre se déroulait, au “Cinéma Galeries”, à Bruxelles, la Soirée de Clôture du 9ème “Festival alimentaire”…, en décentralisation, ce mercredi 18, à 20h, au “Caméo”, à Namur – en partenariat avec les associations SOS Faim, Empreinte, Fugea, Île de Paix, MAP, Paysans-Artisans, Nature et progrès – nous pouvons assister à la projection de “Circle of Poison” (Evan Mascagni & Shannon Post/USA/2016/71′), suivie d’un débat, avec Olivier Gathy, agriculteur et professeur en physiotechnique à la “HEPN”, et un représentant de “Paysans-Artisans”, avec pour sujet « L’agriculture en zéro-pesticides ici et ailleurs : faisabilité, conditions et impacts ».

Ce long-métrage fut réalisé à partir de ce constat : aux États-Unis, une réglementation fédérale autorise les entreprises à fabriquer des pesticides uniquement destinés à l’exportation, parce que jugés trop dangereux pour la santé humaine. Un peu comme si la santé des citoyens américains était plus importante que celle des autres habitants de la planète. Ironiquement, ces pesticides toxiques circulent dans le monde entier pour ensuite retourner aux États-Unis, comme résidus dans des aliments importés… C’est le fameux “Cercle du Poison”.

Du Tibet aux Etats-Unis

Ce documentaire se construit au travers des interviews de diverses personnalités, du Dalaï-Lama à l’ancien Président américain Jimmy Carter, ce dernier ayant tenté de limiter cette réglementation. Sans succès, puisqu’à peine installé, son succeseurRonald Reagan (1911-2004) l’avait révoquée ! Outres ces paroles, nous écoutons des témoignages de citoyens, victimes de ces produits toxiques fabriqués par les six plus grandes multinationales actives dans le secteur de l’industrie chimique.

Au regard de ces cris d’alarme, les réalisateurs ont eu l’intelligence de montrer comment des groupes de citoyens se constituent et se battent pour leur droit à la sécurité et à la santé en créant des alternatives : développement de coopérative, de fermes biologiques au Mexique, de marchés 100% bio au Bhoutan, conscientisation des agriculteurs en Inde, …

Cet éco-documentaire“Circle of Poison” est, assurément, à ajouter à la longue liste des films rappellant que la santé publique des citoyens échappe aujourd’hui aux gouvernements, trop souvent dominés par les industries ultra-puissantes du secteur, les pays du sud devant lutter contre les discours dominant, selon lesquels l’industrie agroalimentaire a besoin d’utiliser des pesticides...

Si ce “Festival Alimenterre”, organisé par “SOS Faim”, met en évidence les désordres agricoles et alimentaires, proposant des alternatives pour relever ces défis, à l’échelle locale et mondiale, soulignons, pour les amoureux de la nature, qu’un autre Festival, le “FINN” (“Festival International Nature-Namur”) se poursuit à Namur, des deux côtés de la Meuse, jusqu’au dimanche 22 octobre, des projections de documentaires professionnels étant assurées dans deux salles du complexe cinématographique “Acinapolis”, sis près de la gare ferroviaire de Jambes.

“Frères des Arbres, 
l’Appel d’un Chef Papou”

Ainsi, ce mercredi 18, à 17h, nous pouvons découvrir, dans le cadre d’un « Focus Environnement », le long-métrage “Frères des Arbres, l’Appel d’un Chef Papou” (Marc DozierLuc Marescot/Fra./2017/85′), tourné dans les forêts de Papouasie-Nouvelle-Guinée, un intéressant débat ayant pour sujet la « Protection et Gestion durable des Forêts primaires » suivant la projection, avec les réalisateurs et Mundiya Kepanga, un Chef Papou, ayant offert sa coiffe la plus précieuse au « Musée de l’Homme », à Paris, lui qui, originaire de l’ethnie « Huli »offre une voix de la forêt posant un regard plein de poésie, d’humour et de philosophie sur la nature et les arbres. Partageant avec nous la prophétie de ses ancêtres, il nous alerte sur la situation de sa forêt primaire et sur le drame de la déforestation. Un message qui nous interroge sur les enjeux qui pèsent sur la pérennité des derniers vestiges de forêts primaires et,  plus largement, sur l’avenir de l’Humanité, nous rappelant que nous sommes, tous, les frères des arbres.  

Mundiya Kepanga, chef Papou-Conférencier

A noter que cette programmation, à 17h, à Jambes, nous permet de rejoindre le centre-ville de Namur, pour assister à la projection de “Circle of Poison”, au “Caméo” (site www.lecaméo.be), à 20h.

Enfin, de ce vendredi 20 à ce dimanche 22, de 10h à 18h, pour 2€ seulement, nous pourrons visiter, en différents lieux de la Citadelle de Namur, quelques 22 expositions de photographies sur la nature. Pour le programme détaillé de ce Festival namurois – dont le Président n’est autre que Tanguy Dumortier, l’éditeur et présentateur du “Jardin extraordinaire” de la “RTBF” -, consultez le site www.festivalnaturenamur.be.

Tanguy Dumortier (c) “RTBF”

En assistant à la projection de ces deux films, ou de l’un d’eux, soyons conscients de ce que Maxime Prévot, Bourgmestre de Namur, écrit dans l’éditorial du programme du “FINN” : “A ne pas y prendre garde, il ne restera, à long terme, à nos enfants, que des photos et des films qui, aussi bien réalisés et enchanteurs soient-ils, ne leur laisseront de cette nature si fragile que le souvenir d’un temps où l’Homme avait bien peu de respect pour le monde”.

Yves Calbert, avec des extraits de textes des “Grignoux” et du “FINN”.

 

Votre avis nous intéresse!

Avis