Faire #grandir la demande d’une #semaine de #30 heures

Faire grandir la demande d’une semaine de 30 heures

La flexibilité n’est pas une fatalité. Il est possible de faire autrement. Sept personnes sur dix soutiennent la réduction collective du temps de travail à 30 heures ou 4 jours par semaine. C’est ce qui ressort du récent sondage « Futuromètre » RTBF/Le Soir, paru le 3 avril dernier.

Chaque combat concret qui s’oppose au toujours plus de pression au travail, chaque combat qui s’oppose sur le terrain à la loi de flexibilité de Kris Peeters est un plaidoyer pour une réduction collective du temps de travail. Les premières expériences en la matière montrent tous les bienfaits – sur la santé, le chômage, l’égalité… – d’une telle proposition. Faire grandir cette revendication sera un enjeux majeur pour le mouvement sociale dans les mois et années à venir.
PTB

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article