Faillite Idem Papers

Faillite Idem Papers
La CGSLB reste au côté des travailleurs pour explorer toutes les pistes de reprise

La CGSLB apprend ce mercredi que l’entreprise Idem Papers, placée sous procédure de redressement judiciaire depuis plusieurs mois, a fait aveu de faillite, laissant près de 350 personnes sans emploi.

Les dernières semaines avaient laissé l’espoir d’une reprise, mais la Région wallonne actionnaire et le management de l’entreprise n’ont pas réussi à trouver une solution viable pour cette société qui fut longtemps un modèle de réussite dans le Brabant Wallon. Les actionnaires actuels, qui avaient jusqu’à la fin du mois pour trouver un repreneur ont donc jeté l’éponge.

Malgré les investissements consentis par la SOGEPA ces dernières années pour tenter de moderniser l’outil et de sauvegarder l’emploi, l’échec a été annoncé aux travailleurs, qui avaient longtemps cru qu’un des candidats repreneurs intéressés pourrait assurer la sauvegarde, fut-elle partielle de l’entreprise.

La faillite annoncée aujourd’hui vient anéantir tous les espoirs d’une reprise en douceur. Mais nous espérons que, après libération des lourdes charges du passé, une solution puisse à présent être envisagée dans l’intérêt de tous.

La CGSLB reste bien évidemment au côté des travailleurs pour explorer de manière constructive toutes les pistes de reprise de l’outil et du savoir-faire des travailleurs d’Idem Papers. Car la société ne manque pas d’atouts : un personnel volontaire et compétent, un carnet de commandes correctement rempli, une localisation idéale…

La dignité des travailleurs et le sérieux avec lequel ils ont assumé leurs responsabilités jusqu’au bout, consentant de lourds efforts salariaux et de flexibilité montrent à d’éventuels repreneurs qu’ils trouveront là de réels partenaires pour des activités de qualité. Nous demandons donc que toutes les mesures soient prises pour conserver l’outil fonctionnel et favoriser une éventuelle reprise de l’activité sur le site.

Votre avis nous intéresse!

Avis