Enseigner la Shoah aux élèves sourds

Enseigner la Shoah aux élèves sourds
Des signes pour rompre le silence

Jeudi 4 mai 2017 de 10h à 15h au CCLJ
(rue de l’Hôtel des Monnaies 52 à 1060 Bruxelles)

A l’initiative du CREE (Collectif Recherche et Expression) et avec le soutien du programme « La haine, je dis NON ! » du Centre Communautaire Laïc Juif David Susskind (CCLJ), 80 élèves sourds de 4 écoles spécialisées de type 7 (Institut Alexandre Herlin – Berchem ; Institut Royal pour Handicapés de l’Ouïe et de la Vue (IRHOV) – Liège ; Institut Provincial d’enseignement spécial (IPES) – Ghlin ; Institut Royal des Sourds et Aveugles (IRSA) – Uccle) ont participé pendant toute l’année scolaire à un projet intitulé « Hommage 40-45 ».

Le jeudi 4 mai 2017, ils se réuniront au CCLJ pour clôturer ensemble ce projet.

Programme :

– 10h30 : témoignage de Monsieur Paul Sobol, rescapé d’Auschwitz-Birkenau, avec l’aide d’une interprète en langue des signes, suivi d’un moment de questions/réponses.

– 14h00 : les 80 jeunes interprèteront, pour Paul Sobol, un chansigne qui sera filmé et diffusé sur YouTube et les réseaux sociaux à l’occasion de la journée du 8 mai.

Ce chansigne a été construit par les jeunes à la suite du projet initié par le CREE dans les écoles. Au cours de l’année, les élèves ont travaillé la thématique de l’acceptation de la différence et les concepts suivants : stéréotypes, préjugés et discrimination, dont ils sont trop souvent les victimes. Ils ont également visité le musée « Kazerne Dossin » à Malines guidé par les animateurs sourds du CREE.

Cette journée de clôture, ainsi que l’ensemble du projet bénéficient du soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Votre avis nous intéresse!

Avis