Enregistrement des données kilométriques

Le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Economie et des Consommateurs Kris Peeters et le Ministre de la Mobilité François Bellot s’allient à la Ministre néerlandaise de l’Infrastructure et de l’Environnement Melanie Schulz van Haegen dans la lutte contre la fraude au compteur kilométrique. Désormais, la Belgique et les Pays-Bas échangeront et enregistreront les données kilométriques, de sorte que l’historique des quelques 45.000 véhicules changeant chaque année de propriétaire entre les deux pays soit parfaitement traçable.

Le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Economie et des Consommateurs Kris Peeters : « La fraude au compteur kilométrique met l’acheteur d’une voiture d’occasion dans l’embarras et forme une entrave à la concurrence loyale entre les revendeurs de voitures. Selon une étude de 2010 réalisée à la demande de Car-Pass, le préjudice financier pour le consommateur européen serait de 5,6 à 9,6 milliards d’euros par an. »

Le ministre de la Mobilité François Bellot : ‘Outre le fait de tromper le consommateur en fraudant le compteur kilométrique, la sécurité routière en pâtit également. En effet, le propriétaire ne dispose pas des informations correctes sur son véhicule. Rien que pour les plus de 10.000 voitures importées des Pays-Bas, les coûts nécessaires en entretien que les conducteurs belges doivent consentir atteignent un montant total de près de 1,7 milliards d’euros. La fraude n’est donc pas uniquement du vol, mais est aussi source d’insécurité.’

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article