Emploi des personnes handicapées

Emploi des personnes handicapées: le PTB demande un contrôle des quotas
Le PTB défend la mise en place de quotas obligatoires dans le secteur public pour favoriser l’emploi des personnes handicapées. Sa proposition sera soumise au vote ce mardi à la Cocof. Claire Geraets, médecin-députée PTB témoigne : « cela fait des années que je rencontre des personnes handicapées qui n’ont qu’une seule envie : travailler. Qu’attendons-nous pour les inclure réellement dans la société ? »

« Aujourd’hui à Bruxelles, seules 30 % des personnes handicapées ont un travail. En 2016, être porteur d’un handicap reste un facteur d’exlusion sociale. Trouver un emploi est difficile pour tous, mais pour les personnes handicapées, cela relève du parcours du combattant » explique la députée du parti de gauche.
Pourtant, il existe des quotas, fixés actuellement à 5 %, dans la fonction publique, mais rien n’est mis en place pour vérifier leur application. La députée de gauche constate : « l’absence de contrôle nous empêche d’atteindre ces quotas. Nous devons nous donner les moyens de vérifier si la loi est appliquée et de mettre en place des solutions si ce n’est pas le cas. »

La résolution du PTB demande que les quotas dans la fonction publique soient respectés et donc contrôlés. Par respect pour la vie privée, le PTB propose un système pour croiser les données de manière anonyme afin d’établir un état des lieux régulier de l’emploi des personnes handicapées à Bruxelles. « Si les pouvoirs publics se voient contraints de respecter ces quotas sous peine de sanction, ils seront stimulés à résoudre les obstacles empêchant la mise à l’emploi des personnes handicapées comme la mobilité dans les entreprises, l’accessibilité des bâtiments, l’adaptation des postes de travail, etc. »
En France, le système des quotas obligatoires imposé depuis 1987 permet à 60 % des personnes handicapées de travailler (secteur public et privé confondus). C’est bien la preuve qu’un système obligatoire de quotas permet d’augmenter réellement le taux d’emploi des personnes handicapées. L’Allemagne, l’Italie ou encore l’Autriche appliquent des systèmes similaires.
Claire Geraets lance un appel au gouvernement : « il est temps que la mobilisation des familles et des personnes handicapées soit réellement prise en compte. Le système des quotas a fait ses preuves. Si c’est possible en France alors pourquoi pas chez nous ? »
PTB

Votre avis nous intéresse!

Avis