Emmanuelle Ménard Peintre



Née en France, le 24 septembre 1965, Emmanuelle Ménard s’est très tôt intéressée à l’art sous toutes ses formes. Titulaire d’un D.E.A de Lettres Modernes et s’étant spécialisée dans l’étude des moralistes du XVII siècle lors de ses études universitaires à la Sorbonne, c’est à Paris qu’elle enseigne la littérature dans des écoles supérieures mais qu’elle trouve aussi l’occasion d’écrire des chansons pour des chanteurs de variété indépendants.
En 1992, dans le cadre d’un travail en freelance pour TF1 Publicité, elle publie deux livres consacrés respectivement à Venise et à Vienne et édités par TF1 Publicité.

Petite fille d’un Carolo, le Docteur Georges Désenfans, ancien Président de la Société Belge de Chirurgie et d’Orthopédie, elle « revient au pays » et s’installe à Bruxelles à partir de 2005. Là, tout en poursuivant sa carrière de professeur de français, elle participe à différentes expositions de peinture dont deux expositions collectives organisées par les communes d’Ixelles et d’Etterbeek, une exposition privée à « L’art café » place Fernand Cocq et plus récemment, le parcours d’artistes de Jette et de Saint Gilles.

Enfin, soucieuse de participer activement à la vie culturelle de Bruxelles, elle devient membre du réseau ART ET LETTRES, présidé par Robert Paul, et s’inscrit au comité des spectateurs du théâtre des Tanneurs. De même qu’elle adhère au cercle de poésie organisé par la revue du Grenier Jane Tony à La fleur en papier doré ; là, aux côtés des auteurs de la revue « Les Elytres du hanneton », elle y fait régulièrement des lectures de ses textes inédits.

Votre avis nous intéresse!

Avis




Laisser un commentaire pour cet article