Douze nouvelles maisons médicales dans les starting blocks

Les maisons médicales qui ont introduit un dossier d’établissement ou d’extension avant le 8 octobre 2016 pourront débuter leurs activités au début de l’année prochaine ou à la date prévue.
Il s’agit de deux projets dans la province de Flandre occidentale, deux à Anvers, cinq à Bruxelles, deux à Liège et un à Namur.
Un groupe de travail permanent de l’INAMI traite ces dossiers.

Les maisons médicales exercent une fonction importante dans nos soins de santé car elles atteignent un groupe de patients plus fragiles. C’est pour cette raison que le budget de ces maisons médicales a sensiblement augmenté au cours des dernières années, avec une moyenne de 10% par an. Il s’élève actuellement à 150 millions d’euros par an.
Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique a décidé de procéder à une évaluation de la politique menée, au cours de laquelle l’organisation, le fonctionnement et la structure des coûts des maisons médicales seront analysées. Le but ultime est que la réglementation et le fonctionnement soient encore améliorés.

Pendant cette évaluation, les nouveaux projets introduits après le 8 octobre 2016 seront gelés.
Le gouvernement économisera ainsi sept millions en 2017.
En 2016, les maisons médicales utiliseront 147 millions euros au total. En 2017, ce budget sera porté à 157 millions de manière à ce que la hausse des coûts et les nouvelles initiatives approuvées puissent être financées.

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article