Didier Reynders condamne la nouvelle attaque contre la MINUSMA au Mali

Didier Reynders condamne la nouvelle attaque contre la MINUSMA au Mali
Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Etrangères Didier Reynders condamne avec force la nouvelle attaque dont a fait l’objet la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation du Mali (MINUSMA) ce lundi 3 octobre dans la région de Kidal. A nouveau, la Mission a dû déplorer des pertes avec la mort d’un soldat tchadien et 8 de ses camarades blessés.

Alors que les incidents sécuritaires graves se multiplient ces derniers temps au Mali, cette nouvelle attaque contre la MINUSMA doit être dénoncée d’autant plus fortement qu’elle constitue une tentative de fragilisation du processus de mise en œuvre de l’Accord de Paix.

Le Ministre Reynders exprime sa solidarité et toute sa sympathie au Secrétaire Général des Nations Unies, à son Représentant Spécial et Chef de la MINUSMA, au commandement de la MINUSMA, aux pays contributeurs de troupes et, tout particulièrement, au contingent tchadien à nouveau endeuillé.

La Belgique suit de près l’évolution de la situation au Mali. Pour rappel, outre la mission européenne d’entraînement ‘EUTM Mali’ où sont engagés 175 de nos militaires, notre pays contribue 7 militaires intégrés au sein du contingent néerlandais de la MINUSMA.

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article