Didier Reynders à Rome pour discuter de l’importance de l’Etat de droit en Europe

Didier Reynders à Rome pour discuter de l’importance de l’Etat de droit en Europe
Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders est aujourd’hui dans la capitale italienne pour une réunion informelle entre plusieurs pays de l’Union européenne sur le respect de l’Etat de droit dans l’UE. La réunion est organisée par le Secrétaire d’Etat italien aux Affaires européennes Sandro Gozi.

Les pays présents (Italie, Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, France, Grèce, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Slovaquie et Suède) partagent une vision commune sur l’importance de l’Etat de droit en Europe, à savoir que l’Etat de droit et les droits fondamentaux sont des valeurs communes de l’UE.

Didier Reynders a rappelé son plaidoyer pour une évaluation périodique de la situation de l’Etat de droit et des droits fondamentaux dans les pays de l’UE. Selon lui, cette évaluation et le dialogue y afférent doivent avoir lieu au niveau politique au sein du Conseil Affaires générales des ministres des Affaires étrangères de l’UE. Les pays du Conseil pourraient mener un dialogue, se poser des questions et proposer des recommandations, avec un traitement égal pour chaque Etat membre. L’objectif est d’éviter que l’on ne contrevienne aux principes de l’Etat de droit dans les pays de l’UE. Le Ministre avait déjà lancé cette proposition en février pendant le Conseil Affaires générales à Bruxelles.

Le Ministre a également fait un discours cet après-midi au Sénat italien à propos de son initiative et de l’importance que notre pays attache au respect de l’Etat de droit.

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article