Des entreprises belges, des organisations de la société civile et le secteur public signent la Charte belge SDG

Des entreprises belges, des organisations de la société civile et le secteur public signent la Charte belge SDG
Promouvoir ensemble les Objectifs de développement durable et les réaliser, telle est l’ambition de plus de 80 entreprises belges, organisations de la société civile et représentants du secteur public qui signent aujourd’hui à Bruxelles la Charte belge SDG (Sustainable Development Goals) pour le Développement international, à l’instigation du vice-Premier ministre et ministre de la Coopération de développement Alexander De Croo. Il entend ainsi jeter des ponts entre le développement international, le secteur privé et la société civile. Le réseau belge du développement durable The Shift accompagnera l’ensemble du processus.

Approuvés l’an dernier par les Nations unies, les Objectifs de développement durable (ODD) sont particulièrement ambitieux: éradiquer l’extrême pauvreté, préserver la planète et favoriser le développement humain d’ici l’horizon 2030. Les ODD reconnaissent pour la première fois explicitement le rôle important dévolu au secteur privé dans le domaine du développement international.

“La Charte belge SDG a pour but de sensibiliser le secteur privé belge à l’ambitieux programme de développement durable. C’est indispensable car les pouvoirs publics, les ONG et la société civile ne peuvent réaliser à eux-seuls les Objectifs de développement durable. Nous avons besoin du secteur privé. Le fait qu’aujourd’hui plus de 50 entreprises signent déjà la charte est un signal important”, a déclaré Alexander De Croo.

Engagement collectif
La Charte belge SDG du Développement international définit l’engagement du secteur privé belge, de la société civile et du secteur public sur la base des 5 P des Objectifs de développement durable : People, Planet, Profit , Peace et Partnerhips.

“Il est temps à présent de passer des mots à l’action. Les entreprises qui intègrent le développement durable sont de meilleures entreprises. Et sans coopération avec le secteur privé, une politique de développement international ne peut jamais être durable. Je souhaite que la signature de cette Charte belge SDG marque le début d’échanges fructueux”, a poursuivi Alexander De Croo.

Coopération autour de cinq thèmes clés
La Charte belge SDG est aujourd’hui ouverte à la signature d’un vaste public (cliquez ici pour voir les signataires actuels). Dans les mois et années à venir, des initiatives concrètes seront mises en place entre les pouvoirs publics, le secteur privé et les organisations de la société civile sur la base de cette charte. L’accent sera mis sur cinq thèmes concrets : (1) la santé, (2) les énergies renouvelables, (3) la numérisation,(4) l’agriculture et l’alimentation et (5) l’entrepreneuriat durable.

L’objectif est que les entreprises belges, les acteurs de développement de la société civile et le secteur public se renforcent mutuellement au profit d’une croissance économique et d’un développement durables et inclusifs, dans notre pays mais aussi dans les pays partenaires de la politique belge de développement. Le réseau belge du développement durable The Shift accompagnera l’ensemble du processus.

Vif soutien de la Banque mondiale
La nouvelle Charte belge SDG est non seulement portée par plus de 80 entreprises belges, partenaires de la société civile et du secteur privé mais elle est aussi saluée par le président de la Banque mondiale Jim Kim dans un message vidéo : “Nous devons promouvoir une croissance économique inclusive et investir davantage dans les personnes. Les partenariats tels que la Charte belge SDG jouent un rôle décisif et permettent de fédérer l’ensemble de la société autour d’un objectif commun. Cela permet à nos ambitions et à nos projets de tenir la route. Je vous remercie pour votre engagement.”

Jeter des ponts entre le développement international et le secteur privé est l’une des priorités du ministre De Croo. Cette année, le capital de la Société belge d’Investissement pour les Pays en Développement BIO a été ouvert aux investisseurs privés qui ne recherchent pas uniquement le rendement mais se préoccupent aussi de l’impact social et environnemental des projets dans lesquels ils investissent. Via BIO, notre pays soutient le secteur privé dans les pays partenaires de la Belgique.

Trophée 2016 de l’Entrepreneur pour Entrepreneurs
Le ministre De Croo remet aujourd’hui le trophée 2016 de l’Entrepreneur pour Entrepreneurs 2016, lors d’une soirée qui met à l’honneur des partenariats et la force de la coopération. Le trophée 2016 est l’ultime récompense pour un entrepreneur du Nord qui favorise durablement l’entrepreneuriat dans le Sud.

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article