Des #caméras supplémentaires à l’#Abattoir d’#Anderlecht

Des caméras supplémentaires à l’Abattoir d’Anderlecht
La Secrétaire d’État Bianca Debaets veut y renforcer le bien-être animal

L’Abattoir d’Anderlecht, le seul abattoir agréé de la Région bruxelloise, dispose déjà de caméras de surveillance installées dans la zone de déchargement des animaux pour garantir le bien-être de ceux-ci. Mais la Secrétaire d’État bruxelloise au Bien-être animal Bianca Debaets souhaite que d’autres caméras soient installées prochainement dans les espaces d’abattage proprement dits et une instruction en ce sens a été adressée à la direction du site anderlechtois. L’opération devra se faire dans le respect total de la législation sur la vie privée.

« Le bien-être animal doit être préservé au maximum sur l’ensemble du processus d’abattage, pas seulement au niveau du déchargement des animaux. À tout moment, nous devons empêcher des souffrances inutiles », précise Bianca Debaets, Secrétaire d’État bruxelloise en charge du Bien-être animal. « Nous savons que la direction de l’Abattoir effectue du bon travail avec une série de procédures de contrôle interne qui existent déjà. Néanmoins, des erreurs ou des écarts de conduite ne sont pas à exclure et, donc à mes yeux, il est essentiel que des caméras puissent surveiller en permanence les opérations, et ce aux différents endroits du site. Ces images seront à usage interne mais dans le cadre d’un contrôle externe ou d’une enquête, elles devront être mises à disposition. Nous veillerons bien sûr à ce que le respect de la vie privée soit garanti. Par rapport au nombre de caméras supplémentaires, ou aux différents lieux d’implantation, une concertation doit encore être menée avec l’Abattoir ».

La Secrétaire d’État Bianca Debaets a également décidé récemment d’améliorer la formation des professionnels du secteur, en mettant beaucoup plus l’accent sur la dimension du bien-être animal.

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article