Démantèlement des infrastructures temporaires de sûreté de Brussels Airport

A partir du 07 novembre, les tentes de pre-check face au terminal des départs auront disparu. Brussels Airport entamera la suppression de ces infrastructures temporaires, ce lundi 24 octobre. Celles-ci seront remplacées par diverses mesures de sûreté moins visibles. C’est une étape importante du retour à la normale des activités de Brussels Airport. De nouvelles mesures seront également prises par la police fédérale en vue de garantir le haut niveau de sécurité de l’aéroport tel que requis par le gouvernement.

Le 1er mai dernier, le hall des départs avait fait l’objet d’une importante restauration à la suite des attentats du 22 mars. Face à lui, des structures temporaires de sûreté avaient été dressées afin d’y accueillir les contrôles préalables des passagers. Les passagers y transitent brièvement avant d’entrer dans le terminal.

« Il s’agit d’un des aspects les plus marquants et les plus visibles des mesures prises par les autorités à la suite des attentats pour renforcer la sûreté de l’aéroport dans les zones publiques. A partir du 7 novembre, cette zone retrouvera un caractère tout à fait normal. Les entrées du bâtiment seront, au fur et à mesure du démantèlement des infrastructures temporaires, adaptées pour offrir un espace plus confortable pour les passagers tout en maintenant un haut niveau de sûreté grâce aux nouvelles mesures prise par la police fédérale», précise Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company.

La première des tentes sera enlevée ce lundi 24 octobre et l’opération de démantèlement se poursuivra jusqu’au 07 novembre, date à partir de laquelle les passagers ne devront plus passer par les tentes de pre-check. De nouvelles mesures de sûreté moins visibles sont en cours d’implémentation par la police fédérale pour assurer le haut niveau de sûreté requis par le gouvernement fédéral. Citons à titre d’exemple, la reconnaissance automatique des plaques d’immatriculation, le contrôle par reconnaissance faciale, la présence de la police fédérale dans le centre opérationnel de l’aéroport pour assurer une meilleure coordination entre les différents services,…

« Outre le maintien des mesures existantes nous assurerons une présence renforcée de policiers en civil, le renforcement de la surveillance par caméras,… Je suis heureux de pouvoir présenter ce nouveau concept de sûreté intelligent. Le niveau de sûreté des aéroports s’élèvera encore grâce à l’introduction de nouvelles technologies. Les passagers ne remarqueront pas de changement», déclare Monsieur Jan Jambon, Ministre de la Sécurité et de l’Intérieur.

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article