Daniel Bacquelaine rencontre les syndicats des militaires

Daniel Bacquelaine rencontre
les syndicats des militaires

Ce mercredi, le Ministre des Pensions, Daniel BACQUELAINE, a rencontré les représentants syndicaux des militaires pour entamer le dialogue concernant la réforme de leur régime spécial de pension. La veille, il avait reçu les représentants de la SNCB. Pour rappel, seuls les militaires et les membres du personnel roulant de la SNCB bénéficient d’un régime spécial de pension au sein du secteur public.

Le Gouvernement fédéral a décidé de supprimer progressivement ces régimes spéciaux. La réforme des pensions impose à tous les travailleurs de rester actif un peu plus longtemps. Aujourd’hui, les militaires sont mis d’office à la retraite dès 56 ans. Dans un souci d’équité entre les travailleurs, le Gouvernement œuvre à l’harmonisation des différents régimes de pension en adoptant deux mesures :

1. Suppression du principe de mise à la retraite d’office du militaire, ce qui implique la liberté de poursuivre sa carrière professionnelle lorsqu’il a atteint l’âge de la retraite ;
2. Relèvement progressif des conditions d’âge et de carrière pour partir à la retraite.
Le Ministre BACQUELAINE a assuré les syndicats que la suppression progressive de ce régime spécial se fera dans le respect de la concertation sociale. Ainsi, les partenaires seront invités à négocier les modalités et les mesures transitoires accompagnant la réforme.

Par ailleurs, le Ministre des Pensions a rappelé que la réforme de ce régime spécial est indissociable de la question de la pénibilité. La suppression du régime spécial des militaires n’interviendra pas, en tout état de cause, avant l’entrée en vigueur des nouvelles dispositions prenant en compte la pénibilité dans la détermination des droits de pension. Pour rappel, la reconnaissance de pénibilité permettra une anticipation du départ à la retraite ou une valorisation du montant de la pension.

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article