« Cromignonne », le nouveau « Bob et Bobette », de Yann et Gerben Valkema

(c) Gerben Valkema/ »Standaard »
Dans la brasserie du « Musée de la BD » (ou « CBBD »/« Centre Belge de la Bande Dessinée »), nous avons eu le plaisir de rencontrer un duo d’irrésistibles auteurs de bandes dessinées, « Yann » (Yann Le Penetier/°1954), le Marseillais, scénariste, et Gerben Valkema (°1980), le Néerlandais, dessinateur, tous deux communiquant, dans la joie, en anglais, pour un éditeur belge
« Yann » (c) « RTBF »

Si l’éditeur belge néerlandophone « Standaard » a contacté Yann, il y a trois ans, déjà, afin qu’il réalise le scénario d’un « one shot » de « Bob et Bobette », ce brillant scénariste ne rencontra son partenaire dessinateur, Gerben Valkema, qu’il y a un an et demi, le projet de l’éditeur étant de confier, régulièrement, à différents scénaristes et dessinateurs des « one shot » de ces célèbres personnages belgo-belges , « Suske en Wiske », en édition originale flamande -, en hommage à l’oeuvre considérable de leur créateur, l’Anversois Willy Vandersteen (Willebrord  Vandersteen/1913-1990), son premier album ayant été publié en 1945, après sa publication dans le quotidien « De Nieuwe Standaard », avant d’être, également, repris au sein de l’hebdomadaire francophone belge « Journal de Tintin », publié par « Les Editions du Lombard », comme le furent, avec une couverture cartonnée, certains de ses albums, sa collection traditionnelle, étant éditée, par « Erasme », en version brochée.

Willy Vandersteen (1985)
Point commun entre nos deux auteurs contemporains, ils apprécient l’oeuvre de Willy Vandersteen – qui signa son dernier récit en 1948 -, ayant tous deux grandits, à 26 ans d’écart d’âges, à la lecture des albums de « Bob et Bobette », dont Yann nous signale que certaines de BD, sous l’influence de l’éditeur « Dargaud »-France, qui publia six BD de nos héros, il arriva qu’ils furent quelque peu francisés, au niveau des textes. Ainsi, dans le N° 75, intitulé « Mini-Monde », l’on évoque aussi bien la « bouillabaise » que le « pastis »  ce qui réjouit « Lambic » – sans oulier quelques célèbres expressions, sentant bon la « Canebière », « bonne mère », ce que Yann nous prouve, en nous montrant l’une des pages de cet album, nous précisant qu’après cette série, propre à « Dargaud », l’intérêt des lecteurs français de « Bob et Bobette » retomba, les albums publiés par « Erasme » étant fort mal traduits du néerlandais.
Album … « marseillais » !
(c) W. Vandersteen/ »Dargaud »
Mais, tout Marseillais qu’il est, pas de dialecte marseillais dans « Cromignonne », qui, par contre, nous offre quelques clins d’oeil à l’oeuvre d’ « Hergé » (Georges Remi/1907-1983), qui avait dit de Vandersteen : « Il est le Breughel de la bande dessinée »… Ainsi, en page 19, Gerben Valkema, n’a pas hésité la reproduire la momie de « Rascar Capac », des « 7 Boules de Cristal », un crâne portant la célèbre houpette blonde de « Tintin », alors que dans une caisse l’on retrouve un os et un oeuf du « Marsupilami », Yann ayant scénarisé plusieurs albums de cet animal légendaire, crée par Franquin (André Franquin/1924-1997), tout comme il scénarisa 1 album de « Lucky Luke », 4 de « Spirou » (tiens, tiens, en regardant le visage de « Bobette », ne retrouve-t-on pas les traits de son « Spirou » ?), 10 de « Pin Up », dessinés par Philippe Berthet, (« autrement sérieux que Gerben Valkema« , nous dit Yann, qui a la faculté de s’adapter facilement aux différents caractères de ses dessinateurs) ou encore 12 de « Thorgal », toujours dessinés par son créateur, le Polonais, vivant en Suisse, Grzegortz Rosinski, Yann ayant succédé, au scénario, à Xavier Dorison, Yves Sente et à Jean Van Hamme, scénariste des 29 premiers albums.
Gerben Valkema
C’est ainsi que Gerben Valkema, qui débuta, comme dessinateur de BD, au « Studio Jan Kruis », en 1999, à 19 ans, nous confie qu’au départ, il craignait de ne pas pouvoir être à la hauteur de ce scénariste qu’il apprécie et dont il posséde toutes les BD qu’il a scénarisées, dans sa bibliothèque, aux Pays-Bas, lui qui avait, simplement, dans toute la modestie qui le caractérise, créé « Elsje », publiée par le quotidien régional néerlandais « Dagblad van het Noorden », sous la forme de « strips » (quelques cases disposées en une bande horizontale), sur des scénarios de son compatriote Eric Hercules, tous deux remportant, à deux reprises, aux Pays-Bas, le Prix du « Stripschappenning ».
(c) Gerben Valkema/
« Studios Disney »
(c) Gerben Valkema/
« Dagblad van het Noorden »
… Mais si « Elsje » n’eut qu’un seul de ses albums traduit en français, il faut savoir que Gerben Valkema est un dessinateur particulièrement populaire aux Pays-Bas, lui qui travailla pendant plusieurs années pour les « Studios Disney », qui pérennisent l’oeuvre de Walt Disney (Walt Elias Disney/1901-1966).
Désormais, une nouvelle aventure vient de s’entammer pour ce talentueux dessinateur, tout heureux de travailler aux côtés d’un scénariste qu’il apprécie particulièrement, ce dernier étant, lui aussi des plus enthousiastes, nous confiant à quel point, ils se sont amusés à travailler ensemble sur ce projet, chacun amenant ses propres gags, Yann disant  de son dessinateur : « il est un peu fou » (sic), mais il a des idées géniales…
« Yann » et Gerben Valkema
(c) D.R./ »Le Soir »
 … Aussi, ils n’en resteront pas là, ayant déjà commencé l’élaboration de deux autres albums de « Bob et Bobette », leur « one shot » se déclinant en trois volumes, le premier, disponible en librairies dès ce mercredi 7 février, étant  centré sur le personnage de « Jérôme », les deux suivants devant l’être sur « Sidonie« , d’une part, et « Lambic », d’autres part, … un « Lambic » qui, ayant autrefois délaissé ses trappistes de Rochefort pour le pastis, se retrouve cette fois, en page 47, juste avant le mot « fin », une autre bouteille à la main, prononçant ces mots : « … je passe au whisky pur malt », … rejoignant ainsi le goût prononcé d’un certain « Capitaine Haddock »
Quant à d’autres projets communs, Yann nous confie qu’ils ont des idées, ajoutant : « j’ai mis quarante ans de carrière pour comprendre que si l’éditeur me propose un projet, il est preneur sur pieds de quelque chose (sic), y croyant dès le départ… L’horreur est de voir des gens qui restent assis… Il faut faire des choses, être actifs… Le dessin doit vivre l’histoire comme chez Vandersteen« …
… Et, selon nous, c’est une parfaite réussite, le dessin de Gerben Valkema vivant intensément l’histoire proposée par Yann, … en sortant même des cases, avec modernisme, .. et ce dès la première page… Illustration de ce dynamisme graphique, en page 14, lorsque « Jérôme » soulève de sa main droite une case de BD contenant… une grue, prononçant ces mots : « Jérôme a mâché, soufflé, gonflé, immobilisé… mais pas cogné », des paroles qui nous semblent rappeler que Gerben Valkema a travaillé pour les « Studios Disney », le « grand méchant loup » des « trois petits cochons », ayant dit, en 1933 : « Par les poils de ma barbe, je vais m’enfler, et souffler, et la maison défoncer » !
(c) Gerben Valkema/ »Standaard »
Puisse, maintenant, le talent de nos deux auteurs donner l’envie aux Belges francophones, aux Français, aux Valaisans et aux Québecquois de redécouvrir Bob, Bobette, Jérôme, Lambic et Sidonie, dans cette version modernisée, pleine d’énergie, … ce « Cromignonne » (Ed. « Standaard« , 48 p., cartonné, 9€99) méritant, assurément, de receuillir un plein succés, couronnant le talent et le superbe travail, en duo, de « Yann » et Gerben Valkema
Yves Calbert.

 

Laisser un commentaire