CHANTAL THOMASS AH17 COLLECTION

Elle a deux amours: la lingerie et Paris. Quand Chantal Thomass s’amuse à détourner la chanson de la célèbre vedette de music hall, c’est sur la scène des cabarets qu’elle nous entraîne. Paillettes et strass, froufrous et dentelles, fausse masculinité et pure sensualité: du Crazy Horse à Broadway, la créatrice a fait de Marlene, Liza ou Dita ses plus belles muses pour la saison Automne-Hiver 2017.

Les jambes fuselées dans leurs bas smokings ou leurs collants à effet cuissarde, les séductrices entament leur show glamour sous une pluie d’étoiles étincelantes. Sous les feux de la rampe, elles enchaînent les chorégraphies sensuelles en tulle rayé, zébré de liens coquins, jouent avec les chaînes et boutons de leurs dessous en satin et dentelle. Félines, elles sortent les griffes en résille panthère, parées de nœuds de satin et rubans scintillants, et caressent de leurs ongles carmin un volant de dentelle rouge acoquiné à un laçage suggestif.

Un petit cours de pole dance? Elles enfilent leur sweat à capuche assorti à un top dos nu, tout de tulle drapé noir gansé rose dragée et piqué d’un gros nœud papillon. Sous leur chapeau melon, elles dégainent des bodies à col blanc et lavallière.

On imagine ces impétueuses cachant sous leurs plumes des dessous de dentelles asymétriques à rubans de satin et broderies de cristaux, des triangles et strings aériens entièrement ornés de
broderies effet bijou. Car Paris sera toujours Paris… Alors, show time!

Votre avis nous intéresse!

Avis