CETA HANG OVER : J-7

Des activistes appellent à bloquer fortement la signature du CETA le 27 octobre à Bruxelles
Depuis quelques jours, le sommet EU-CANADA du 27 octobre à Bruxelles, semble de plus en plus compromis par les oppositions soulevées par plusieurs parlements régionaux belges, dont la Wallonie et la Fédération Wallonie-Bruxelles. Prenant les devants de l’issue du sommet européen de ces 20 et 21 octobre, la société civile des mouvements sociaux appellent déjà à des mobilisations le 27 octobre à Bruxelles. Parmis ces appels, un groupe d’activistes nommé « CETA HANG OVER » ont diffusé via une vidéo sur internet, un appel à bloquer et perturber la tenue du sommet sensé officialiser la signature du CETA. Les activistes posent un ultimatum a la Commission européenne : Vous signez, nous bloquons ! Des organisations de la société civile se mobilisent également : Le mouvement citoyen Tout Autre Chose lancera un encerclement du sommet à vélo et l’Alliance D19-20 appellera à une casserolade au rond point Schuman.
Alors que ce mardi 18 octobre, Cecilia Malmström – Commissaire européenne au Commerce – a encore déclaré espérer un accord lors du sommet de cette fin de semaine à Bruxelles, et ce en dépit des nombreuses oppositions à ces accords, les activistes le confirment ; si le CETA reste à l’ordre du jour, ils perturberont ce sommet comme cela n’a jamais été le cas à Bruxelles. S’il n’y a pas d’accord sur le CETA vendredi fin de journée, la société civile aura eu raison de sa mobilisation, le sommet du 27 octobre serait annulé et la venue de Trudeau serait annulée.
« Il y a trois ans, lors des premières manifestations contre le TTIP et le CETA, nous n’aurions pas cru qu’on serait si près de faire échouer la Commission» déclare Camille du collectif CETA Hang Over, « Un passage en force serait inacceptable, nous sommes prêts pour le 27 octobre si ce sommet a lieu » .
Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=DgsHUGU1Rzg
Facebook : https://www.facebook.com/stopttiptafta/

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article