Cartoon

©Loulia Zacharaki
Cartoon
ANTON LACHKY
La Raffinerie I Bruxelles
06.05 I 15h00
CREATION jeune public

Après Mind a Gap et Side Effects, Anton Lachky présente ici sa première création jeune public.

Ce conte surréaliste met en scène quatre personnages qui se laissent tour à tour posséder par les extravagances de leur imagination. Cette fureur créatrice, libérée du contrôle de la raison génère un tourbillon de danses, de musiques et de jeux. Le rythme et la profusion des histoires expriment le fonctionnement réel de la pensée; en arborescences, en contaminations, en ruptures inadéquates et associations divergentes.

Parce que chaque personnage laisse libre court à sa fantaisie tout en se laissant habiter par celle des autres, l’histoire de Cartoon devient une histoire personnelle, écrite de façon collective. Chaque membre du groupe devient le co-auteur d’une aventure commune et multiple, écrite dans le vif de l’instant.

Les questions du partage, de l’amitié, des dynamiques du pouvoir dans le groupe sont abordées avec humour et un gout prononcé pour l’héroïsme. Les ratés, les soubresauts maladroits de ces expériences cruciales interpellent l’enfant dans les structures même qui le fondent. Il devient alors le spectateur amusé des petits drames fondateurs et ancestraux qui se jouent en lui.

La bande son forme un magnifique entrelacs de bruitage, de musiques pop, d’arias classique …Une aventure sonore où les partitions centenaires de Bach et Mozart s’immiscent en nous par la voie du coeur.

Cette pièce bouillonnante d’énergie nous happe, et nous transforme en témoins émus d’une humanité émouvante et obstinée. Les corps jouent, s’attirent, se lancent dans de grandes tirades dansées, célébrant l’irrésistible effervescence de la jeunesse. Ainsi Cartoon est comme une joyeuse pagaille, tantôt grave comme une déclaration d’amour, tantôt léger comme un jeu d’enfant.

Votre avis nous intéresse!

Avis