Campagne « Ruban Blanc »

Campagne « Ruban Blanc »

La campagne du Ruban Blanc a démarré ce samedi 25 novembre, date de la journée internationale de l’élimination des violences faites aux femmes. Cette campagne a pour objectif de briser le silence qui entoure ce fléau.
Chaque année, le Brabant wallon participe à cette campagne de sensibilisation et ce dans le cadre d’un partenariat avec les communes et les zones de police qui en assurent le relais.
Symboliquement, 21 communes, les zones de police et le Brabant wallon mettent leurs bâtiments aux couleurs de la campagne via l’affichage de bâches.
Les actions de sensibilisation se déroulent du 25 novembre au 6 décembre mais celles du Brabant wallon en la matière perdurent tout au long de l’année.
Ainsi, le Brabant wallon, par l’intermédiaire de sa section « égalité des chances » contribue à l’amélioration de la prise en charge des victimes, auteurs et enfants confrontés aux violences conjugales.
Le Brabant wallon ne réalise pas ce travail seul mais bien avec l’ensemble du tissu psycho-social de la Province réuni au sein de notre plate-forme de concertation.
Les actions qui y sont menées permettent de décloisonner les services, stimuler des dynamiques de concertation et d’échanges d’informations.
Ce travail de réseau est soutenu par les diverses actions mises en place par la section « égalité des chances » qui offrent aux professionnels de nombreuses occasions de se rencontrer, de confronter leurs pratiques, de se former, de collaborer plus aisément et par là d’aider les personnes concernées par la violence dans le couple, qu’elles soient les victimes, les auteurs ou encore leurs enfants.
Les formations organisées tout au long de l’année constituent un élément important de ce dispositif. Il s’agit de formations thématiques : le Tribunal de la Famille, le secret professionnel, la prise en charge des enfants, … ou de formations qui ciblent certains secteurs particuliers. Ces formations dont l’objectif est d’aider les services à améliorer leurs pratiques débouchent sur des projets concrets. Celle réalisée avec l’ensemble des sages-femmes du Brabant wallon sera par exemple à l’origine d’un projet visant à établir un plan de prévention au sein des hôpitaux.
Le travail mené au sein de la plate-forme permet également le développement de projets en partenariat comme la mise en place d’un groupe de parole pour enfants dans le cadre d’une collaboration entre le Brabant wallon, une maison d’accueil (l’Églantier) et un service d’aide aux justiciables (la Touline).
La section « égalité des chances » œuvre également dans le domaine de la prévention des jeunes. Cette année, une collaboration avec les centres de planning familiaux a permis de sensibiliser plus de 300 jeunes aux violences dans les relations amoureuses via le théâtre-action.
Participer à des formations, organiser des actions de sensibilisation, développer des projets en collaboration avec plusieurs institutions qui n’ont pas les mêmes références théoriques, ni les mêmes pratiques de terrain a été un pari audacieux qui s’est rapidement révélé efficace et indispensable. Cela n’a toutefois été possible que grâce à la collaboration de tous les acteurs concernés par la problématique. Une collaboration que soutient le Brabant wallon, particulièrement attentif à la lutte contre les violences faites à l’égard des femmes.

Votre avis nous intéresse!

Avis