Bruxelles signe un accord de coopération avec la Préfecture japonaise d’Aichi

Bruxelles signe un accord de coopération avec la Préfecture japonaise d’Aichi

Ce lundi 15 mai, Cécile Jodogne et Rudi Vervoort ont signé à Bruxelles un accord de coopération avec le Gouverneur de la Préfecture d’Aichi, Hideaki Ohmura. Le texte propose un accord de collaboration au sens large, qui ne se limite pas au seul aspect économique, mais vise également la coopération dans des domaines d’intérêt commun aux deux régions, comme l’art, la culture, la gastronomie, etc.

” La signature de ce Mémorandum d’entente souligne l’importance grandissante du partenariat entre nos deux régions” explique Cécile Jodogne. “Le Gouverneur d’Aichi est en ce moment à Bruxelles avec une délégation d’entreprises et d’investisseurs japonais et nous savons que la solidité des liens qui nous unissent ont un impact positif sur les relations d’affaires entre professionnels bruxellois et japonais” conclut-elle.

Ce mémorandum fait suite au 150ième anniversaire du traité d’amitié belgo-japonais fêté en 2016. Depuis 2014, les contacts sont fréquents entre la Région de Bruxelles-Capitale et la Préfecture d’Aichi, plus principalement la ville de Nagoya. En 2014, le Quartier Louise s’est jumelé avec le district commercial de Sakae-Machi. La Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, Cécile Jodogne, s’est rendue à Nagoya en 2015 et 2016, notamment à l’occasion des Brussels Days, et y retournera en juin avant la mission princière en Corée du Sud. Rudi Vervoort, de son côté, s’y est rendu en octobre 2016 pour représenter la Région lors de la Visite d’Etat.

« Un souvenir mémorable puisque, en présence de Sa Majesté la Reine des Belges, nous avons offert un costume de Schtroumpf à la réplique de notre ambassadeur le plus célèbre, le Manneken-Pis. Ces deux icônes bruxelloises qui représentent désormais dignement Bruxelles dans cette Préfecture, symbolisent la paix, la simplicité et la créativité mais aussi une amitié sincère et forte que je suis heureux de concrétiser aujourd’hui », ajoute le Ministre-Président Rudi Vervoort.

Lors de son séjour, la délégation officielle japonaise visitera des entreprises bruxelloises ayant des liens avec le Japon. Parmi celles-ci l’entreprise SoftKinetic, active dans le domaine de la technologie 3D et la reconnaissance des mouvements (rachetée par Sony en 2015), ainsi que le Brussels Beer Project, une brasserie collaborative bruxelloise, qui a ouvert ce 10 mai un bar à Tokyo.

Il y a actuellement 21 entreprises d’Aichi présentes en Belgique, dont Toyota Motor Corporation et Toyofuji, tous deux implantés sur le territoire bruxellois. Les Japonais sont les 17ième clients et les 10ième fournisseurs de la Belgique. Notre pays totalise 18,8 milliards de dollars d’investissements directs japonais.

Votre avis nous intéresse!

Avis