Bruxelles doit faire de la course à pied un atout

Le Parlement veut faire de Bruxelles une ville idéale pour la course à pied
Jef Van Damme (sp.a) trouve que le succès des 20 km prouve que Bruxelles doit faire de la course à pied un atout

La course à pied a le vent en poupe dans le monde entier, mais aussi à Bruxelles. Le succès des événements tels que le 20 kilomètres de Bruxelles prouve que toujours plus de Bruxellois et de visiteurs chaussent leurs chaussures de jogging. La majorité bruxelloise a, sur proposition de Jef Van Damme, préparé un véritable « plan jogging », qui doit positionner Bruxelles sur la carte des joggings dans le monde entier.

Dimanche aura lieu la 38e édition des « 20 kilomètres de Bruxelles ». La popularité des « 20km » mais aussi de nombreuses autres courses de plus petite envergure augmente chaque année. Jef Van Damme organise, lui-même, depuis quelques années déjà, la « Brussels Canal Run ». Les fameuses « heat maps » des applications de jogging bien connues montrent que le Bruxellois aime faire du jogging. Ce sont surtout la forêt de Soignes, le Bois de la Cambre et les parcs bruxellois connus comme le Parc de Bruxelles et le Parc Élisabeth qui sont populaires. Toutefois, les gens font de plus en plus de jogging le long des axes qui sont plus ou moins attractifs pour les joggeurs : le Canal, l’avenue de Tervueren, la Promenade verte…

Sur proposition de Jef Van Damme, la majorité bruxelloise fait préparer une véritable politique jogging. La course à pied récréative est, en effet, non seulement bonne pour la santé, agréable et à portée de la majorité des Bruxellois, mais devient également de plus en plus un atout touristique. À l’instar d’autres villes internationales, il veut faire de Bruxelles une ville idéale pour la course à pied :

« Les personnes qui pratiquent la course à pied de manière récréative n’ont, en soi, pas besoin de grand-chose : une bonne paire de baskets, des itinéraires attractifs pour courir et ci et là des fontaines d’eau potable ou des toilettes publiques. Nous voulons que Bruxelles rédige un « plan jogging ». Ainsi, il convient d’établir un aperçu des itinéraires appropriés pour le jogging et il faut communiquer largement sur le sujet, tant aux Bruxellois qu’aux visiteurs. Nous voulons également que la Région et les communes tiennent compte des joggeurs lors de l’aménagement de l’espace public ou des parcs. L’installation de fontaines d’eau potable, de toilettes ou de lockers à quelques endroits peut faire un monde de différence pour les personnes qui pratiquent la course à pied récréative. »
Les avantages d’une ville accueillante pour les joggeurs sont multiples, selon Jef Van Damme :

« C’est bon pour la santé de celui qui pratique le jogging, cela permet aux personnes de faire connaissance avec d’autres quartiers de la ville et c’est un atout pour le rayonnement touristique de la ville. Et il y a aussi un bonus : un espace public accueillant pour les joggeurs présente également un avantage pour tous ceux qui se déplacent à pied ou en vélo ».

Votre avis nous intéresse!

Avis