Bruxelles accueillera le Grand Départ du Tour de France 2019

Bruxelles accueillera le Grand Départ du Tour de France 2019

Pour la 23e fois de son existence, le Tour de France partira de l’étranger en 2019. Ce départ dans les rues de la Ville de Bruxelles viendra célébrer les 50 ans de la première victoire de notre plus grand champion sportif belge, Eddy Merckx en 1969.

Le Tour de France est l’occasion unique de mettre Bruxelles et ses atouts en valeur. Troisième évènement sportif mondial le plus regardé, le Tour de France diffusé dans 190 pays à travers le monde, nous donne l’occasion de promouvoir Bruxelles. Avec près de 200 coureurs, 4500 acteurs dans l’organisation, près d’un million de spectateurs au grand départ à Ultrecht en 2015, … le Tour de France représente une formidable vitrine pour Bruxelles.
Yvan Mayeur, Bourgmestre ajoute : « Bruxelles est une Ville au patrimoine architectural, culturel et aussi culinaire riche et varié. Une Ville cosmopolite et ouverte sur l’Europe dont nous sommes la Capitale. Le Tour, ce sont des exploits sportifs. C’est, à ce titre, une formidable promotion pour les Villes qu’il traverse et encore plus de celles d’où il s’élance. Ce sera aussi pour Bruxelles des opportunités économiques importantes»

Et Alain Courtois, Premier échevin en charge des sports d’ajouter que « depuis 1958, année de l’exposition universelle, Bruxelles n’a plus eu l’opportunité, si ce n’est avec l’Euro 2000, de rayonner sur tous les continents. Pour ce retour sur la mapemonde, Bruxelles hérite cette fois du grand départ du Tour de France 2019. Ce n’est pas hasard que Bruxelles ait été candidate, et ce afin de pouvoir célébrer dignement les 50 ans de la première victoire d’Eddy Merckx au Tour de France. Ce sera donc la fête à Eddy mais aussi l’occasion pour notre capitale d’attirer des centaines de milliers de touristes et d’accompagnateurs. De quoi donner un sacré coup de pouce à l’économie locale et à l’horeca, tout en redorant l’image de notre ville. »

Le Bourgmestre de la Ville de Bruxelles et le Premier échevin invitent l’ensemble des acteurs qui défendent l’image de Bruxelles à se mettre autour de la table pour soutenir ce beau projet : la Région bruxelloise, les communes par lesquelles passera la Caravane, Visit Brussels et d’autres acteurs économiques.

Yvan Mayeur conclut : « Avec la maire de Paris, Anne Hidalgo, nous souhaitions trouver un évènement qui relie positivement nos deux Villes touchées par les attentats. Quoi de plus beau et plus noble qu’une épreuve sportive.
Du grand départ à la grande arrivée, de Bruxelles à Paris, la Grande Boucle symbolisera ce qui nous relie, c’est-à-dire des visions communes de l’avenir de nos Villes et de nos concitoyens. »
30 mai 2017

Votre avis nous intéresse!

Avis