#Brussels #Airport opte pour l’économie circulaire



Brussels Airport opte pour l’économie circulaire

Brussels Airport Company souscrit à l’initiative « Green Deal Circulaire Aankopen » du Gouvernement flamand en faveur de la transition vers une économie circulaire à travers les politiques d’achats. Pendant les deux prochaines années, l’exploitant de l’aéroport s’engage ainsi lors de ses achats à opter au maximum pour des matières premières, des matériaux ou des produits de qualité supérieure pouvant être réutilisés après leur propre utilisation. Ces dernières années, Brussels Airport a considérablement investi dans les matériaux et les énergies renouvelables.

Brussels Airport Company investit depuis longtemps dans l’amélioration de ses prestations énergétiques et environnementales, comme en atteste la certification ISO 14001 pour la gestion environnementale obtenue en 2000 et la certification ISO 50001 pour la politique énergétique détenue depuis 2012. Ces certifications garantissent une approche systématique de tous les aspects énergétiques et environnementaux, ainsi qu’une évaluation et une amélioration permanentes de ses prestations via des objectifs et des programmes mesurables.

Lors de chaque activité opérationnelle, chaque projet et toute décision de la direction, l’impact sur l’environnement est évalué et pris en compte. Les aspects énergétiques et environnementaux sont des critères importants de la politique d’achat de Brussels Airport.

Ainsi, l’aéroport dispose de deux parcs de panneaux solaires qui couvrent plus de 3% des besoins en énergie totaux de l’aéroport, soit la consommation énergétique de 1 050 ménages. Brussels Airport construit également de nouvelles stations-service avec des formes d’énergie alternatives comme le GNC (gaz naturel comprimé) et le GNL (gaz naturel liquéfié) et a déjà investi dans l’achat de véhicules de service roulant au GNC.

Lors de la rénovation de l’emblématique Sky Hall, Brussels Airport a tenu compte de l’architecture d’origine mais aussi des exigences et des normes environnementales et énergétiques actuelles.

Pour ses collaborateurs, Brussels Airport a prévu un budget mobilité qui permet davantage de combinaisons entre voiture de société et transports en commun ou vélo. Les membres du personnel peuvent également opter pour des voitures de société hybrides ou électriques.

Enfin, en s’engageant formellement en faveur de l’initiative « Green Deal Circulaire Aankopen » du Gouvernement flamand, l’exploitant de l’aéroport entend encore renforcer sa politique environnementale et énergétique. Lors de ses achats, Brussels Airport Company vérifiera si les matériaux achetés sont réutilisables, bio ou biodégradables, revalorisés ou de seconde main, et s’assurera que le matériau peut être partagé avec d’autres entreprises ou partenaires, ou qu’il est possible d’acheter la jouissance d’utilisation plutôt que les marchandises elles-mêmes.

Votre avis nous intéresse!

Avis




Laisser un commentaire pour cet article