Break Ball ou les 3 vies d’une balle de tennis

Du recyclage à l’aide aux plus démunis.
Vous aussi vous voulez des balles de tennis moins chères? Vous aussi vous êtes pour le recyclage?
Vous aussi vous voulez aider les plus démunis?
Alors, vous aussi vous êtes Break Ball!
Break Ball est une entreprise créée par Emilio et Jean qui vise à vendre des balles de tennis de seconde main à un prix démocratique pour permettre à tout joueur de s’amuser et de perfectionner son niveau avec des balles moins chères et de qualité. Break Ball récupère ces balles ainsi que du matériel sportif (shorts, chaussures, raquettes etc,…) et les envoie au Rwanda.
L’équipe Break Ball partira au Rwanda cet été, dans un cadre humanitaire ( le projet Mwezi) pour distribuer les balles et le matériel récoltés tout au long de l’année dans les écoles et clubs de sports. Notre objectif est de permettre aux jeunes rwandais de s’épanouir humainement et sportivement.
Les boîtes de balles Break Ball seront disponibles dans des espaces, en libre service, dans les clubs de sport, boutiques et lors d’événements sportifs… Les personnes désireuses d’en acheter déposeront le montant indiqué sur le présentoir dans une tirelire intégrée et repartiront avec leurs balles.
Vous l’aurez compris, le système de vente est entièrement basé sur la confiance.
Le projet s’inscrit dans une vison très actuelle de l’économie circulaire puisqu’il offre plusieurs vies à chaque balle.
Ce projet tient particulièrement à cœur des deux fondateurs, très attachés au sport et conscients de la chance d’avoir une passion, qu’elle soit sportive ou autre. Ils ont donc la modeste ambition de démocratiser le tennis, leur sport, pour permettre à chacun d’y trouver un réel plaisir.
En conclusion, la dynamique de la stratégie de Break Ball repose sur la solidarité, le développement humain, l’ouverture au sport et le respect de l’environnement.
Merci d’avance pour votre précieuse aide.
Pour plus d’informations: Emilio : 0479/06.15.06
Jean : 0470/85.71.82
Mail: breakball123@gmail.com

Laisser un commentaire