Bienvenue au ZOO d’Anvers au nouveau koala mâle Omaroo !

La femelle koala Guwara a un nouveau partenaire au ZOO d’Anvers : Omaroo. Ce koala mâle vient de Beauval, en France. Ensemble, ils vont pouvoir nous donner de doux petits bébés marsupiaux. En période de reproduction, ces animaux solitaires sont réunis pour s’accoupler dans l’espoir de voir sortir, 6 mois plus tard, une petite tête de la poche ventrale. Sa soigneuse française Astrid accompagne, durant quelques jours, ce petit koala mâle pour le présenter à nos soigneurs et leur apprendre à interpréter son comportement.

Soigneuse Karina : « Son caractère ? Il paraît que c’est un koala très doux et très gentil, encore plus gentil que notre précédent mâle Goonawarra. Or, je trouvais déjà ce dernier tellement adorable ! »

Nouveau mâle reproducteur
Le ZOO héberge des koalas depuis Pâques 2015. Mais le précédent partenaire de Guwara, Goonawarra, est décédé début de cette année. Le nouveau mâle pour Guwara s’est un peu fait attendre mais à présent, elle peut à nouveau flirter. Les deux koalas séjournent dans des enclos contigus car les koalas ne sont véritablement réunis qu’en période d’accouplement. Ils ont chacun leur propre fourche d’arbre dans leur enclos.

Soigneuse Karina : « Le chant d’amour du koala mâle est un son très grave, une sorte de rugissement. Il rugit quotidiennement. Et si la femelle répond, cela nous indique qu’il est temps de les réunir. »

Naissance dangereuse
Les koalas sont des marsupiaux dont le parcours de naissance est assez particulier. Le petit naît au terme d’une gestation moyenne de 34 à 36 jours. A la naissance, le bébé pèse 1 gramme, mesure 2 centimètres et est une mini version nue, aveugle et sourde de ses parents. Il parcourt un chemin semé d’embûches depuis le cloaque jusqu’à l’ouverture de la poche ventrale tournée vers le bas. Une fois à l’intérieur, il s’agrippe au téton. Au bout des six mois passés dans la poche, le bébé est fin prêt à sortir. Quelques mois plus tard, il quittera la poche et se montrera entièrement de la tête aux pieds. Saviez-vous qu’un bébé koala s’appelle joey [djoowie]?

Bon appétit
A partir de ce moment-là, le bébé koala complète son régime laitier avec une bouillie intestinale, une forme spécifique d’excrément de la mère qui prépare son estomac à la digestion de l’eucalyptus. Les koalas ont un métabolisme unique et très lent. Ils ne boivent pas et se nourrissent exclusivement d’eucalyptus qui contient beaucoup de fibres et de substances toxiques pour d’autres animaux. Ils n’apprécient que cent espèces sur les huit cents existantes. Leur système digestif unique contient des bactéries qui décomposent les fibres et le poison. Ils consomment raisonnablement la maigre valeur nutritive, ce qui explique qu’ils dorment beaucoup : de 16 à 20 heures par jour. Le ZOO d’Anvers et Planckendael cultivent eux-mêmes leur eucalyptus, un bon point pour leur empreinte écologique.

Saviez-vous qu’à Planckendael, les koalas ont déjà engendré 9 petits ? Là-bas aussi, le koala Alinga, la fille d’Omaroo, attend impatiemment un partenaire.

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article