Bianca Debaets soutient 23 projets ‘sécurité routière’

Bianca Debaets soutient 23 projets ‘sécurité routière’
Plus d’1,2 millions euros libérés dans le but de mieux sensibiliser en Région bruxelloise
Dimanche 17 décembre 2017 — A la suite d’un appel à projets lancé au mois de septembre par la Secrétaire d’État régionale bruxelloise à la Sécurité routière Bianca Debaets, 23 projets spécifiques ont été retenus. Portés par des associations désireuses de renforcer la formation et la sensibilisation par rapport à la sécurité routière, les projets seront développés en 2018 auprès d’un public très diversifié : écoliers, séniors, jeunes défavorisés, personnes ayant très peu ou pas du tout rouler à vélo dans leur vie, etc.

Au-delà des grandes campagnes de sensibilisation déjà menées par la Région bruxelloise (vitesse, alcool au volant, port de la ceinture, etc.), et qui seront intensifiées dès l’année prochaine, la Secrétaire d’État Bianca Debaets a décidé de toucher directement des publics plus spécifiques en s’appuyant sur l’expérience de plusieurs associations.

« La sensibilisation à la sécurité routière est une mission permanente et donc je me réjouis de pouvoir m’appuyer sur le secteur associatif pour nous aider à renforcer la protection de nos concitoyens », précise Bianca Debaets, la Secrétaire d’État bruxelloise à la Sécurité routière. « Avec ces projets, nous allons atteindre des cibles que l’on touche peut-être plus difficilement lors nos campagnes ‘grand public’. Je pense par exemple aux séniors, aux enfants, aux nouveaux cyclistes ou encore à des personnes issues de quartiers défavorisés ».

Focus sur quelques projets

« Le brevet du piéton » (Goodplanet) vise à apprendre à des enfants de 2e et 3e maternelle, ainsi que de 1re primaire, la bonne façon de traverser la route en toute sécurité.
« Via vélo Débutants » (Pro Velo) va permettre à des adultes, notamment des femmes allochtone, de découvrir la pratique du vélo. Neuf modules de formation sont prévus.
« Code de la route pour Séniors » (Fédération des Auto-écoles Agréées) propose des formations de mise à niveau du code de la route pour les séniors.
Les 100 « Journées de la circulation » (Drive up Safety) vont s’adresser à 18.000 élèves d’écoles secondaires de la Région bruxelloise. Les meilleurs conseils seront prodigués au travers de 600 ateliers.
En collaboration avec le VIAS Institute, des projets d’éducation et de sensibilisation vont être mis sur pied. L’objectif ici est de faire en sorte que certains publics (étudiants, jeunes défavorisés, etc.) prennent davantage conscience de l’importance de la sécurité routière et du respect entre les usagers de la route.

Tous les projets sélectionnés, pour un total de 1.228.000 euros, seront réalisés dans le courant de l’année 2018.

Pour rappel, la Région de Bruxelles-Capitale poursuit une politique active en matière de sécurité routière, conformément au plan d’actions pluriannuel (2011-2020) qui a été approuvé par le Gouvernement régional. Celui-ci promeut l’objectif ambitieux et réaliste de réduire de 50% le nombre de tués (à 30 jours) et de blessés graves à l’horizon 2020. Parmi tous les objectifs stratégiques et opérationnels du Plan d’Actions Régional, certains nécessitent spécifiquement des actions d’éducation et/ou de sensibilisation.

Votre avis nous intéresse!

Avis