La Bande dessinée chinoise, à Bruxelles, jusqu’au 23 Mai

Jusqu’au mardi 23 mai, le “Centre culturel de Chine à Bruxelles”, sis au N° 2 de la rue Philippe Le Bon, en face de la station de métro “Maelbeek”, nous invite à découvrir 68 illustrations, présentées par 17 auteurs de bande dessinée chinoise, 4 d’entre eux (DING Xiaofang, HAN Shuo, ZHANG Peicheng et XI Axing) étant présents, à l’occasion du vernissage, le jeudi 04 mai,  de cette exposition collective intitulée “Where the Dream begins: Creating the World – Exhibition of Comics of Chinese Creation Myths” (“Où le rêve commence: la création du monde – Exposition des mythes chinois sur les origines du monde”).

Discours de TAN Jianjun (“Shanghaï Chinese Painting Academy”)

En présence d’Anne Eyberg, Directrice du “Musée Hergé”, de Ferry Van Vosselen, Président d’Honneur du “Musée de la BD”, de deux Représentants de l’Ambassade de la République populaire de Chine et des deux Directeurs, à la “VUB” et à l’ “ULB”, de l “Institut Confusius”, TAN Jianjun, Vice-Directeur de la “Shanghai Chinese Painting Academy”, déclara, lors du vernissage officiel: « A travers de nombreuses peintures sur l’origine de la civilisation chinoise, ce projet culturel de la Ville de Shanghai  présente les aventures fascinantes de héros qui sont à l’origine du monde et de la civilisation et permet ainsi aux lecteurs d’admirer les esprits immortels et la vitalité des ancêtres mythiques chinois. C’est par le biais d’un échange culturel significatif que nous avons choisi la Belgique, un pays qui est considéré comme le ‘Royaume de la Bande Dessinée’. Grâce à cette exposition, nous espérons aider nos amis Belges et Européens à comprendre nos anciens mythes et à apprécier la finesse des beaux-arts chinois ».

XIANG Shihai, Conseiller à la Culture de l’Ambassade de la République populaire de Chine, déclara, quant à lui: “Si la Belgique possède beaucoup d’artistes reconnus, la Chine a également une longue histoire dans le domaine des bandes dessinées. A Shanghai en particulier, le berceau de la peinture moderne et contemporaine, les artistes produisent un grand nombre de travaux de bonne qualité. A travers cette exposition, les artistes chinois partagent leurs œuvres en Belgique et peuvent ainsi échanger avec les artistes belges. Indéniablement, c’est un exemple intéressant d’échange culturel entre la Chine et la Belgique ».

Notons que la plupart des œuvres exposées sont des lavis à l’encre de Chine. Cependant, l’exposition inclut également des peintures à l’huile, des peintures chinoises traditionnelles reconnaissables à leurs style méticuleux et très coloré, des oeuvres dessinées au pastel ainsi que des créations réalisées par ordinateur. L’exposition présente ainsi une gamme très diversifiée de formes artistiques.

Revenant aux discours du vernissage, du côté belgeFerry Van Vosselen, Président d’Honneur du “Musée de la BD” a complimenté la très grande qualité des œuvres exposées ainsi que la diversité des techniques picturales utilisées. De fait, ces styles artistiques sont très différents de ceux appliqués à la bande dessinée belge. Il a ensuite rendu hommage au riche héritage de la culture traditionnelle chinoise, véhiculé par l’exposition, tout en étendant ses remerciements et félicitations aux artistes chinois pour avoir choisi de partager leur travail à Bruxelles. Pour terminer, il ne manqua pas d’inviter ces derniers et tout en chacun à assister à l’exposition de bandes dessinées chinoises qui prendra place au “Musée de la BD” (ancien “CBBD”/“Centre Belge de la Bande Dessinée”), en février 2018.

… Un rendez-vous bien noté! … En attendant, ne manquez pas de vous rendre au “Centre culturel de Chine à Bruxelles”, afin de pouvoir admirer ces tableaux peints, authentiques oeuvres d’art, … sans bulles, illustrations de la culture traditionnelle de nos hôtes chinois.

Ouverture: ces lundi 22 et mardi 23 (fermé le week-end), de 09h30 à 18h. Entrée libre.

Yves Calbert (avec des extraits de textes et des photos du (c) “Centre culturel de Chine à Bruxelles”).

 

 

Votre avis nous intéresse!

Avis