ASPEN : après le chantage exercé sur les travailleurs licenciés en juin, nouvelle réorganisation sous pression !

Les délégués médicaux toujours en fonction s’inquiètent et se demandent comment ils vont pouvoir supporter la surcharge de travail suite aux licenciements de leurs collègues. Ils sont confrontés à des situations de travail déstabilisantes, insécurisantes et perturbantes.
Face à un management qui, au lieu de les soutenir pour travailler dans de bonnes conditions, les confronte à des injonctions paradoxales : il faut faire plus avec moins, une des causes majeures du mal-être au travail.
Facile de licencier et de réorganiser pour un management qui n’a pas son siège social en Belgique !
Le 14 juin 2017, le Directeur des Ressources Humaines Europe, Monsieur Peter GASTEIGER (Autriche) accompagné de Monsieur Dennis DENCHER, Directeur Européen (Danemark) débarquent à Braine l’Alleud pour annoncer le licenciement de 8 délégués médicaux sur 13. À peine le temps de dire bonjour qu’ils repartent dans leur contrée lointaine.
Heureusement que la direction belge est restée aux côtés du bureau d’avocats en charge des licenciements pour permettre de les finaliser dans de bonnes conditions. Il s’agit de travailleurs qui se sont investis pendant 3 ans et demi à développer la notoriété d’ASPEN sur le territoire belge.
Mais est-ce que cette direction belge va rester en place avec cette nouvelle réorganisation ?
Les travailleurs s’inquiètent pour leur avenir.
Traiter l’humain comme une ressource au service du développement de l’entreprise a ses limites. Même si la taille de l’entreprise ne permet pas une représentation syndicale, la CGSLB reste attentive aux conditions des salariés chez ASPEN.
Plus d’informations ?

Barbara Leduc, Secrétaire permanente Brabant Wallon, GSM 0475/64 24 70

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article