ARTONOV



Du 13 au 15 octobre 2017, la troisième édition du Festival ARTONOV à Bruxelles dans différents lieux Art nouveau et Art Déco : l’architecture devient une partie essentielle du rituel de la performance artistique.

Pour la première fois cette année, le Festival ARTONOV introduit des architectures d’époques différentes mais avec un geste artistique commun et dans un esprit sensoriel : le Musée Fin-de-Siècle et la salle Rubens au Musée OldMasters des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique.
L’Art nouveau et l’Art Déco resteront à l’honneur avec des lieux tels que l’Hôtel Max Hallet, le Musée Horta, l’Hôtel Winssinger ou encore l’une des maisons d’Ernest Blerot.

Pour cette nouvelle édition, l’équipe de programmation et les artistes se sont interrogés sur la façon dont l’art et la performance artistique peuvent interagirent avec l’espace architectural dans un dialogue qui renforce l’esprit et l’essence du lieu : le « genius loci », l’esprit du lieu.

L’art culinaire est présenté pour la première fois avec le sorbetier belge Samuel Droeshaut dans une performance de théâtre musical « Aria di sorbetto » avec l’ensemble Dialoghi issu du Freiburger Barockorchester. Un dialogue entre art culinaire, comédie de l’art et musique dans un triomphe des sens et des couleurs à l’Hôtel Max Hallet.

La maison de l’architecte Ernest Blerot, Maison Flagey, située au bord des étangs d’Ixelles accueillera une installation de trois structures en textile suspendues, en forme de trapèze, référence au métronome par la designer Elise Peroi. Cette performance met l’accent sur les différentes approches qui nourrissent l’expression: le tissage, le geste, le temps, l’espace, le QiGong, le paysage intérieur, le tout relié par le violoncelle de Roel Dieltiens.

A ne pas manquer également dans le Musée fin de siècles, le spectacle itinérant du mime et violoncelliste Valérie Aimard autour de James Ensor, et à la Salle Rubens du Musée OldMasters des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique la performance du peintre Benoit Van Innis et de la pianiste Claire Chevallier où le geste artistique musical des Tableaux d’une Exposition de Moussorgski entre en relation direct avec le geste visuel de la peinture.

Vous découvrirez aussi le journaliste et bassoniste Antoine Pecqueur avec Marie-Andrée Joerger (accordéon), Vincenzo Casale (clarinette) et des étudiants de La Cambre dans une ré-expérimentation contemporaine du geste artistique dans l’Art nouveau à travers des performances transdisciplinaires autour du personnage d’Henry Van de Velde et de l’exposition qui lui est dédiée au Musée Horta.

L’exposition temporaire consacrée à Jean Michel Meurice à l’Hôtel Winssinger cohabitera avec « Pulse Constellation » par le chorégraphe et danseur Gabriel Schenker où un kaléidoscope de rythmes et de coordinations traverse son corps en rythmes superposés.

Deux spectacles famille, précédés par plusieurs jours d’ateliers artistiques pour les enfants, feront la joie des petits et des plus grands à l’Ecole Catteau-Horta et à l’Ecole communale n°1 de Schaerbeek avec le duo Laterna Magica et l’ensemble Clarnival.

Votre avis nous intéresse!

Avis




Laisser un commentaire pour cet article