ANDERLECHT PPAS Biestebroeck: le PTB demande 20% de logements sociaux

PPAS Biestebroeck: le PTB demande 20% de logements sociaux
Les premiers permis d’urbanisme pour le PPAS Biestebrieck à Anderlecht ont été délivrés en mars 2017 et est soumis à l’enquête publique jusqu’au 28 mai 2017 : 98 logements derniers cris vantés par le promoteur Atenor et la commune. Pour le PTB, ce projet urbanistique répond à une volonté des autorités communales d’attirer une nouvelle population aisée. Ce qui aura comme effet d’augmenter le coût de la vie du quartier avec comme conséquence de rendre le quotidien des habitants encore plus difficile. Ce type de projet ne fera qu’empirer la situation à Bruxelles qui est déjà dramatique en termes de logement.
« Afin de répondre à la forte demande de logements sociaux et d’éviter de poursuivre la flambée des prix des loyers, le PTB demande que 20 % de l’ensemble des logements qui seront construits au bassin Biestebroeck soient à visée sociale », indique Giovanni Bordonaro, responsable du PTB à Anderlecht. « La population qui vit autour du canal n’a pas les moyens de se payer un logement privé haut de gamme et a encore moins besoin d’une marina ». En effet, le projet d’aménager une marina sur la canal est actuellement discuté en commission de concertation qui devra rendre son avis le 8 juin 2017. « Alors qu’un premier projet de marina avait été rejeté dans le passé, voilà que la commune revoit ses plans pour tenter d’en intégrer une nouvelle. Cela montre bien les priorités de la majorité communale face aux défis auxquels fait face la commune », conclut Giovanni Bordonaro.

Votre avis nous intéresse!

Avis