Adaptations au bien-être 2017-2018

Sur proposition du Ministre des Pensions Daniel Bacquelaine et du Ministre des Indépendants Willy Borsus, la Commission Economie de la Chambre a approuvé ce matin les textes qui visent à exécuter les adaptations au bien-être 2017-2018 dans le régime des pensions des travailleurs indépendants, prévues dans l’accord interprofessionnel des partenaires sociaux.

L’avant-projet de loi prévoit l’introduction d’un montant de base particulier pour les pensions de retraite et de survie minimum versées aux indépendants disposant d’une carrière incomplète. Cela permet de majorer ce montant de 1,7% tel que prévu dans l’accord social.

Les pensions vont donc augmenter comme suit :

• + 1% de la pension minimum de retraite et de survie en cas de carrière complète à partir du 1er septembre 2017.
• + 1,7% de la pension minimum de retraite et de survie en cas de carrière incomplète au 1er septembre 2017.

A partir du 1er septembre prochain, la pension minimale de ménage sera donc de € 1.515, la pension minimale d’isolé de € 1.212 et la pension minimale de survie de € 1.196.

Par ailleurs, une diminution de 15% de la différence entre la pension minimum de survie et la pension minimum d’isolé a également été voté.

En tout, ces 3 mesures représentent un budget de 13 millions en 2017 et de 41 millions en 2018.

Une augmentation de plus
Au total, la pension minimum pour indépendant (isolé) avec une carrière complète en tant qu’indépendant a été augmentée depuis le début de cette législature de 115,97 € par mois (+ de 10 %) :
Ø 01/04/2015 : + 0,94 % par mois
Ø 01/09/2015 : + 2% adaptation au bien-être
Ø 01/06/2016 : + 2% indexation
Ø 01/08/2016 : + 4,89% pour l’égalisation des minimas avec les salariés
Ø 12/2016 : + 0,7%

Bien entendu le travail doit se poursuivre pour revaloriser les pensions les plus basses.

Votre avis nous intéresse!

Avis