Action PTB pour le 1er mai

Action PTB pour le 1er mai : Charles Michel VS les travailleurs, qui sera le plus fort ?

Ce 1er mai, le PTB et le PC organisent un rassemblement sur la place communale de Molenbeek puis une marche en direction de la place Rouppe (voir ci-dessous l’appel commun). Mais on annonce que Charles Michel, entouré de quelques amis millionnaires, compte empêcher les partis de gauche de s’adresser aux travailleurs. Qui sera le plus fort ? Réponse ce lundi à 13h30 sur la place communale de Molenbeek.
Le 1er mai, c’est la fête des travailleurs. Le Parti du Travail de Belgique et le Parti communiste organisent une marche #ChangeTheSystem, entre la place communale de Molenbeek et la place Rouppe. « Nous manifesterons contre l’élite profiteuse qui appauvrit et divise, pour une société plus juste, plus démocratique et plus écologique », explique Dirk De Block, président du PTB en Région Bruxelles-Capitale et en Brabant wallon.
Cette marche sera précédée à 13h30 par des discours sur la place communale de Molenbeek. Prendront la parole : Dirk De Block, président du PTB en Région Bruxelles-Capitale et en Brabant wallon ; un représentant du PC ; Spero Houmey, permanent centrale générale FGTB et Hind Addi, médecin généraliste à Médecine Pour Le Peuple.
Mais des rumeurs annoncent également la venue de Charles Michel, entouré de quelques amis millionnaires, qui tentera de faire taire les partis de gauche. Y parviendra-t-il ? Réponse ce lundi à 13h30 sur la place communale de Molenbeek.
Contact presse : Simon de Beer – 0487 38 68 58
________________________________________
Appel du PTB et du Parti Communiste pour une manifestation unitaire du 1er mai

Le 1er mai 2017, les travailleuses et travailleurs fêteront leurs luttes et victoires dans le monde entier. A Bruxelles aussi, nous manifesterons contre l’élite des profiteurs et pour une reconquête sociale.

Contre la poignée des hyper-riches qui profite des richesses que crée le monde du travail jours après jours. Contre cette élite qui possède plus que nous tous réunis. Contre les multinationales, qui – avec la complicité de l’Union européenne – évadent le fisc. Contre cette élite pour qui nous gagnons toujours de trop, et qui veut nous faire travailler toujours plus grâce à la Loi Peeters et la pension à 67 ans.
Nous manifesterons aussi, contre ces partis traditionnels qui se soumettent à leurs logiques et contre ces politiciens qui s’accordent des milliers d’euros pour des réunions de quelques minutes.
Si, vous pensez que cela ne peut continuer, venez manifester avec nous ce 1er mai. Vous y serez en bonne compagnie, car nous sommes de plus en plus nombreux à penser que la logique capitaliste a atteint ses limites, un récent sondage parle de 8 Belges sur 10!

Non, ce système n’est pas une fatalité. Nous sommes la majorité. Notre force, c’est l’unité. L’élite le sait et craint plus que tout notre unité. Face à leurs tentatives de nous diviser, sur base de notre couleur syndicale, de la langue que nous parlons, de nos origines ou nos cultures; nous rappelons: “Prolétaires de tous les pays unissez-vous.”
Contre Trump et les politiques va-t-en-guerre de l’OTAN, contre notre gouvernement qui veut dépenser des milliards d’euros pour l’achat des avions de chasse, nous affirmons que nous ne nous laisserons pas entraîner dans leurs guerres.
Si nous traversons le canal pour marcher de Molenbeek à Bruxelles, nous le ferons bras-dessus-bras-dessous, soudés et fiers de l’unité de notre classe, fiers de notre solidarité internationale. La classe des travailleurs(-euses) qui construisent ce monde. Les travailleurs(-euses) qui reconstruiront aussi le nouveau monde dont nous avons besoin.

Ce 1er mai doit être un premier mai d’espoir. Rassemblons-nous à Molenbeek, berceau du mouvement ouvrier et syndical de notre région. Renouons avec les conquêtes sociales commencées il y a plus de 140 ans. Pour rendre hommage aux générations précédentes de travailleurs, de militants syndicalistes, socialistes et communistes qui forts de leurs convictions ne se sont pas arrêtés quand une élite leur disait que leurs demandes étaient des rêveries, impossibles, irréalisables… Qui ont arraché la journée de 8 heures, la sécurité sociale. Et aussi arraché le suffrage universel et le droit de s’organiser.

Continuons leur travail pour une société plus juste, plus démocratique, plus écologique, plus sociale.

La Lutte Continue
• Pour mieux vivre, osons la réduction collective du temps de travail, avec maintien de salaire et embauches complémentaires
• Pour financer mieux les soins de santé et augmenter nos pensions, taxons les millionnaires
• Pour mieux se loger, créons de nouveaux logements sociaux et baissons tous les loyers
• Pour vivre en paix, non à l’achat des nouveaux avions militaires

Rendez-vous à 13h30 à la Place Communale de Molenbeek
PTB

Votre avis nous intéresse!

Avis