Action internationale de contrôle : Fraude au tachygraphe

Action internationale de contrôle : Fraude au tachygraphe – 16 mai 2017
Le tachygraphe est un appareil qui enregistre les temps de conduite et de repos ; le trafiquer peut mettre gravement en péril la sécurité routière.
Les chauffeurs qui conduisent pendant un trop grand nombre d’heures et qui ne se reposent donc pas quand il le faudrait, courent le risque de s’endormir au volant, avec les conséquences que l’on imagine.

Certains fraudeurs utilisent par exemple des aimants qui permettent d’enregistrer un temps de repos à la place d’un temps de conduite.
Ce 16 mai 2017, 29 experts des polices fédérale et locales belges et 21 experts de Pologne, des Pays-Bas, de France, d’Allemagne, du Danemark et d’Irlande ont effectué une action de contrôle sur le parking de Grand-Bigard, le long de la E40 en direction de Gand, dans le but de détecter les manipulations du tachygraphe utilisé par les poids lourds.
46 camions ont ainsi été contrôlés et les résultats sont frappants !

11 fraudes au tachygraphe ont été constatées.

3 camions étaient équipés d’un hardware frauduleux afin de manipuler le tachygraphe de manière à ce que les périodes de repos soient comptabilisées lors de la conduite.

3 chauffeurs conduisaient sans la carte « conducteur ».

4 chauffeurs utilisaient un aimant sur l’émetteur d’impulsion afin d’enregistrer es périodes de repos durant la conduite.

1 chauffeur était en possession d’une fausse attestation de congé.

Les camions contrôlés provenaient de Slovaquie (1), Roumanie (6), Pays-Bas (1), Pologne (1), Ukraine (1), Belgique (1).

D‘autres infractions ont également été constatées.

Manipulation additif carburant (« Addblue ») : 5 camions en provenance de Tchéquie, Roumanie, Bulgarie, Pays-Bas, Lituanie.

Notons encore :

– infractions aux temps de conduite et de repos (5)
– scellés (1)
– absence d’attestation de transport (1)
– absence d’attestation de conducteur (1)
– lettre de voiture CMR non valide (1)
– fraude sociale (3)
– contrôle technique périmé (1)
– homlogation non réglementaire du tachygraphe (1)
– manipulation du limiteur de vitesse (1)

Au total, 42.274 € d’amendes ont été perçus, tandis que 10 camions ont été immobilisés jusqu’à ce qu’ils soient remis en ordre réglementairement.

(Communiqué de la police fédérale)

André Decorte

Votre avis nous intéresse!

Avis