« Action Etoile » : 157 personnes en possession de drogue.



« Action Etoile » : 157 personnes en possession de drogue.

Du 18 au 21 mai 2017, les services de la police et de la douane ont organisé dans le Benelux et en France une opération internationale commune contre le trafic de stupéfiants et le tourisme de la drogue. Au total, 333 policiers assistés par des douaniers ont participé à cette opération de contrôle.

L’opération a été menée grâce au traité Benelux relatif à la coopération policière qui permet aux fonctionnaires de police du Benelux de poursuivre et contrôler des suspects dans les trois pays depuis janvier 2005.
La France s’était également ralliée à cette action anti-drogue ciblée.
Des contrôles ont été effectués le long des autoroutes et des routes provinciales, à bord de trains, dans des bus ainsi que dans des immeubles sur les axes de circulation Rotterdam-Roosendaal-Anvers-Paris et Maastricht-Liège-Luxembourg-Metz.

Des milliers de véhicules ont été contrôlés dans les quatre pays dans le cadre de la recherche de produits stupéfiants.
La collaboration intensive entre les pays participants s’est bien déroulée : des résultats immédiats ont été obtenus et l’action a livré des informations importantes dans la lutte à venir contre les drogues.

2073 véhicules ont ainsi été contrôlés en Belgique, de même que 44 trains et 2009 personnes.
10 véhicules ont été saisis, tandis que 157 personnes étaient en possession de drogue et 28 étaient sous influence, ce qui a entrainé 26 arrestations.
Ajoutons que l’opération a permis la découverte d’un nouveau lieu de vente dans notre pays.

Il est évident que de nombreuses saisies ont été effectuées, à savoir :

– 146,61 gr. de haschich,
– 1988,09 gr. de marijuana,
– 605 graines de cannabis,
– 3 plants de cannabis,
– 29 joints,
– 205,3 gr. d’héroïne,
– 96,16 gr. de cocaïne,
– 38,45 gr. d’amphétamines,
– 1469 pilules d’ectasy (XTC),
– 20 gr. de champignons hallucinogènes,
– 148 gr. de spacecake,
et aussi 12 armes et 16.110 euros !

En Province du Limbourg, les contrôles effectués ont permis l’interception d’un rabatteur de drogues néerlandais et de ses clients Français. 200 gr d’héroïne ont été saisis sur ces derniers. Tous les suspects ont été arrêtés judiciairement. L’enquête ultérieure sera effectuée en collaboration avec les autorités judiciaires néerlandaises.
Lors des mêmes contrôles, 7500 euros ont été saisis sur un ressortissant néerlandais sur la base de suspicions de blanchiment de capitaux.

En Province d’Anvers, un ressortissant belge de la région malinoise a été arrêté sur la E19 alors qu’il revenait des Pays-Bas et tentait d’importer plus de 1000 pilules d’ectasy dans notre pays. Les drogues ainsi que son véhicule ont été saisis.

Toujours en Province d’Anvers, des contrôles de la circulation entrante en Belgique via la A12 se sont une nouvelle fois avérés positifs.
Ainsi, deux ressortissants belges ont été arrêtés alors qu’ils espéraient importer une grande quantité de drogues dans une cache aménagée dans leur véhicule (1380 gr. de cannabis et 9 gr. de cocaïne conditionnés en pacsons prêts à la vente). L’appui de la section canine de la Police Fédérale a permis la découverte de la cache professionnelle et la saisie de la drogue, du véhicule et de l’argent en possession des probables dealers (1000 euros).
D’autre part, un ressortissant albanais en séjour illégal sur notre territoire a également été intercepté alors qu’il revenait des Pays-Bas avec du matériel nécessaire à la production de cannabis. L’enquête ultérieure visant à la localisation de la culture illégale sera effectuée par la Police locale.

Des contrôles de colis postaux effectués par les services des Douanes et Accises de la Province d’Anvers ont permis de trouver de nombreux stupéfiants. Ceci confirme l’importance prise par le commerce illégal en ligne de drogues. Plus de 450 pilules d’ecstasy, près de 600 graines de cannabis ainsi que du cannabis, des drogues de synthèse et des nouvelles substances psycho-actives ont été saisies.

Notons encore que la Police Fédérale des chemins de fer de Bruxelles a pu intercepter un belge d’origine turque qui s’était caché dans les sanitaires d’un train revenant des Pays-Bas. L’intéressé était encore en possession de 2285 euros et de 3,5 gr. d’héroïne. Juste avant le contrôle, il a également encore pu jeter différents stupéfiants par la fenêtre du train. Le suspect était déjà connu des services de police pour import/export de drogues et avait déjà été condamné par le passé pour de tels faits.

Source : Police fédérale belge.

Photos d’illustration : Patrick Decorte ©

André Decorte

Votre avis nous intéresse!

Avis




Laisser un commentaire pour cet article