A Namur, jusqu’au 22 Octobre, “La Nature est un Spectacle”

Inauguré officiellement, ce dernier vendredi 13 octobre, par Bernard Guillitte, Echevin de l’Environnement et des Espaces verts, en présence du Gouverneur de la Province de Namur, Denis Mathen, le “Festival International Nature-Namur” (“FINN”), entammait, ce mercredi 18 octobre, la deuxième partie de son parcours, avec, entre autres, “Récits en Lumière : Les Prédateurs incompris” (Abraham Joffe/2016/44′), tourné au Brésil et aux Bahamas, avec le photographe sous-marin Eric Cheng, plongeant aux côtés d’anacondas de plus de 100 kgs, au cœur des forêts amazoniennes, ainsi que parmi les requins tigres et marteaux, qu’il n’hésite pas à caresser longuement, allant jusqu’à enlever l’un ou l’autre hameçons posés près de leurs gueules, prouvant que, selon ses termes, “l’amour doit prendre le dessus sur la peur”.

“Récits en Lumière :
Les Prédateurs incompris”

Quant au deuxième film de cette séance, à l’ “Acinopolis” de Jambes, il nous emmenait dans les “Alpes sauvages “ (Stéphane Granzotto/2015/  52′), sur les pas de trois jeunes photographes animaliers français, cette “Soirée Photographes” constituant une excellante introduction aux 22 expositions des “4 Jours Photos de la Citadelle”, programmés du jeudi 19 au dimanche 22, de 10h à 18h, en différents lieux, intérieurs et extérieurs, de cette ancienne place forte militaire, dont les souterrains, aujourd’hui superbement restaurés, et fortifications, désormais mises en valeur par un tout nouvel éclairage, furent revus par le Marquis de Vauban (1633-1707) puis par les occupants néerlandais (1815-1830), qui ne pouvaient imaginer qu’au 21ème siècle la Nature, avec ses expositions photos et ses conférences, l’envahirait à son tour…

Parmi ces expositions, accessibles grâce à un bracelet vendu au prix dérisoire de 2€, nous découvrirons trois sélections de photographies des Concours “Photos AgriNature” 2017, de Montier-en-Der 2016 et, bien sûr, de la “Photo Nature de Namur” 2017, avec sa catégorie “Wallonie sauvage” et ses photos primées par un Jury de 5 personnes, présidé par Cédric Jacquet, fondateur de l’association “PPNAT” (“Photographes pour la Préservation de la Nature”), 200 photos leur ayant été présentées par un premier Jury, qui les avaient sélectionnées parmi pas moins de 6.400 envois, un nombre qui constitue un nouveau record pour le “FINN”, dont le succès ne se dément donc pas au fil de ses 23 éditions.

(c) Christine & Michel Denis-Huot

Subjectivement, parmi les autres expositions, notons “Passion Nature, 20 Ans de Photographie” (Christine & Michel Denis-Huot), en Afrique de l’Est, principalement au sein de la rRéserve nationale du Masai Mara” ; “Impressions andines” (Eric Pierre), de la Bolivie au Chili, de l’Altiplano, aux confins de la Patagonie ; “Vie sauvage en Namibie” (Xavier Havaux), avec une interprétation en noir et blanc nous révélant l’instant et les émotions vécues à chaque rencontre ; “Tinga Tinga” (François Pringuet), également en noir et blanc, durant plusieurs safaris africains ; …

(c) Roberto Isotti & Micol Ricci

Plus proches de nos régions, “Rome sauvage, la Vie sauvage dans la Ville éternelle” (Roberto Isotti & Micol Ricci), racontant l’histoire d’animaux sauvages vivant à Rome, leur présence étant parfois aussi vieille que la ville elle-même ; “L’Envol des Géants” (Fabien Dubessy), illustrant de manière originale les 4 espèces de vautours présentes en France ; “Chevêchette, Pygmée des Forêts” (Florent Adamo), en France aussi, dans le “Parc national du Mercantour”, au contact du plus petit rapace d’Europe (16cm), magnifique boule de plumes, relique de l’ère glaciaire ; “Dame blanche de l’Automne” (Grégory Bonnet), une hermine en pelage hivernal, se reflétant dans l’eau d’un lac de ce même “Mercantour”, sur fond de décors automnaux ; …

(c) Henry Chich

Toujours de plus petites tailles, “Insectes et araignées de Provence” (Jean-Daniel Tosello), ce photographe étant  fasciné par la diversité des formes et des couleurs qu’offre ce monde particulier ; “La petite Faune des Tourbières”
(Nathalie Annoye), une  immersion poétique et naturaliste, au sein de milieux particuliers, où le temps semble s’être
arrêté ; “Naissance Royale” (Jean-Claude Picard), via des photographies réalisées en affût flottant, nous révélant la Loire, belle et sauvage, berceau d’une faune exceptionnelle ; “Faune du Var” (Henri Chich), de la macrophotographie, haute en couleurs, sublimant la nature et les insectes de cette région ; …

(c) Franco Limosani

A “Terra Nova”, où une visite du superbe “Centre du Visiteur” s’impose, une initiation à la photo paysagère nous y est proposée par Richard Drèze (12€, le samedi 21, de 13h30 à 16h30), ainsi que des conférences gratuites offertes, le samedi 21, à 14h : “Voyages et Photos en Terres extrêmes” (Eric Pierre) ; à 16h : “Namislande” (Philippe Moës) ; et le dimanche 22, à 14h : “Le Renard au Fil des Saisons” (Franco Limosani, un photographe ayant publié “Sur Les Traces de Goupil”/Ed. “Weyrich”, avec Tanguy Dumortier, le Président du “FINN”).

De retour de l’autre côté de la Meuse, au “Village Nature” de l’ “Acinapolis” (accès gratuit), où nous montons les escaliers en longeant une … chute d’eau, aux sons d’agréables gazouillis d’oiseaux, redécouvrant, entre autres, les renards vus par Franco Limosani, grâce à son expo “Renard, Instants de Vie”, d’authentiques déclarations d’amour au “Goupil”, photographié tout au long des quatre saisons, jouant avec lumières, ambiances et attitudes hors du commun…

(c) Benoît Feron

Nous étant retrouvés, en “3 D”, face à un ours blanc en Antartique, grâce à des casques virtuels proposés par “Green Peace”, nous quittons le hall d’entrée et retrouvons d’autres expositions, dont “White Yellowstone” (Benoît Feron), aux nombreux geysers et autres décors lunaires ; “Titans des Glaces” (Etienne Brunelle), parmi les boeufs musqués des hauts plateaux du Dovrefjell, en Norvège ; “Hiboux des Marais” (Jean-Michel Lecat), qui, ici, joue, discrètement, avec le photographe ; … ; sans oublier quelques 140 réalisations du Concours “Photo Nature de Namur” 2017, qui, réparties en 13 catégories, nous proviennent du monde entier

De retour aux courts-métrages de la Compétition réservée aux Amateurs, voici le Palmarès, tel que proclamé le samedi 14, pas moins de 740 spectateurs ayant assisté à la projection des 16 films de moins de 5 minutes retenus pour ce “Gala des Films amateurs”, le lauréat du “Grand Prix” étant “La Litière forestière”, des Français Jean-Pierre Bertrand & Patrick Bodu (4’58).

Synopsis : “Au cœur de la forêt, sous les pieds du promeneur, les feuilles mortes craquent harmonieusement. Derrière ses pas flâneurs, tout un monde s’agite sous la litière. Des petits animaux, du haut de leurs quelques millimètres, vivent à l’abri des regards : collemboles, araignées, acariens… Partenaire essentielle à la biodiversité, cette petite faune s’organise pour créer un équilibre à même le sol”.

(c) Philippe Allard

Néanmoins, soulignons la performance du Belge Philippe Allard, un habitué du “FINN”, puisqu’il remporte, pour la troisième fois consécutive, le “Prix du Public”, particulièrement apprécié par tout cinéaste, avec en prime, cette année, pour  « Elle nous le dit avec des fleurs » (5′), le “Prix de l’Image”, décerné par un Jury de 6 personnes, présidé par le biologiste Philippe Laforgue et incluant le fondateur du Festival, Philippe Taminiaux, heureux de constater que, chaque soir, les salles sont complètes, prouvant tout l’intérêt du public pour la nature.

Les autres Films primés :

  • Meilleur Commentaire : “S’émerveiller” (Simon Maurissen/Bel./4’59)
  • Meilleure Illustration sonore : “Transcendo” (Victor Jullien/Fra./5′)
  • Meilleure Pédagogie : “Chiripajas” (Jaume Quiles & Olga Poliektova/Esp.-Rus./1’54”)
  • Meilleur Scénario : “Carnet sauvage : le Retour des Limicoles” (François Guibert/Fra./4’35”)
  • Prix Coup de Pouce : “Echo” (Julien Deper/Bel./4’57)
  • Prix Francis Staffe : “À la Rencontre du Photographus Vidéastus Natura, une Espèce en Voie de Disparition ?” (Fabian Demily/Bel./4’59)
  • Prix Ultra-Court : “Olé Olé” (Jean-Paul Morniroli)

… Quant au Palmarès des Films professionnels, il nous sera dévoilé, le samedi 21, à 20h, en première partie de leur Gala, de larges extraits des films primés étant projetés, le film lauréat du “Grand Prix” étant programmé en seconde partie, vers 22h30, à la veille de la “Soirée de Clôture”, qui nous proposera deux épisodes, de 60 minutes chacun, d’une production de la “BBC Worldwide” : “Espions en pleine Nature” (John Downer), qui nous plongera au coeur d’une expérience hors du commun, au contact de la vie quotidienne de 30 espèces animales

Pour plus de renseignements, consultez le site www.festivalnaturenamur.be, en n’oubliant pas le slogan du Festival : “La Nature est un Spectacle”

Yves Calbert.

 

 

 

 

 

 

Votre avis nous intéresse!

Avis