Le cimetière d’Ixelles classé à la demande de la commune

Le cimetière communal d’Ixelles figure parmi les plus anciens cimetières communaux de la Région bruxelloise. C’est à partir de 1877 qu’il fut aménagé à son emplacement actuel, le long de la chaussée de Boondael et de l’avenue de la Couronne, sur le modèle de celui du Père Lachaise à Paris. On peut parcourir ses quelque 10 hectares avec ses îlots, ses avenues, ses allées, ses ronds-points qui s’offrent au visiteur comme un livre ouvert des styles architecturaux, des symboles funéraires et des savoir-faire artisanaux.

Sa grande valeur patrimoniale vient d’être reconnue par un arrêté de classement du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale notifié ce jeudi 13 octobre 2016 à la Commune d’Ixelles.

Le classement est de deux ordres : d’une part, la partie la plus ancienne du cimetière, le Rond-Point des Militaires et la Pelouse d’Honneur sont classés comme site ; d’autre part, les bâtiments et l’abri à l’entrée du cimetière, ainsi que 40 sépultures sont classés comme monuments. Parmi celles-ci reposent des personnalités de renommée comme Constantin Meunier, Camille Lemonnier, Eugène Ysaÿe, Antoine Wiertz, Charles De Coster, Victor Horta, Georges Boulanger, des membres de la famille Solvay… Une zone de protection inclut les voiries avoisinantes et le rond-point du cimetière.

Dominique Dufourny, Bourgmestre, en charge de l’Etat civil, et Nathalie Gilson, Echevine du Patrimoine, se réjouissent de ce classement qui constitue l’aboutissement de leur travail de mise en valeur du cimetière et d’études menées à leur initiative, en particulier l’étude scientifique exhaustive réalisée en 2008 par l’association pour le patrimoine funéraire Epitaaf.

Le député-conseiller communal Gautier Calomne qui avait également prôné ce classement lors de la séance du Conseil communal du 16 mai 2013, interrogera le Collège lors du Conseil de ce jeudi 20 octobre.

Cette décision de classement pourra générer une aide financière pour certains travaux et encourage notamment la réutilisation des monuments funéraires, mesure déjà entreprise par la commune.

Ce classement donnera lieu à la publication d’un ouvrage destiné à la visite du cimetière, à un autre consacré au Rond-Point des Militaires et à la Pelouse d’Honneur, dans le cadre de la commémoration de la guerre 1914-18.

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article